Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon à la Grande Halle de la Villette

A la une, Expositions

Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon à la Grande Halle de la Villette

1649

À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » ne désemplit pas depuis le mois de mai 2019. Cette exposition est l’occasion unique de redécouvrir l’histoire du plus célèbre des pharaons avant l’installation permanente de cette collection au sein du nouveau Grand Musée Égyptien du Caire.

Cette magnifique exposition présente plus de 150 objets originaux issu du tombeau. Parmi eux, nombreux sont des objets personnels de ce jeune souverain qu’il a utilisé de son vivant et qui l’ont rejoint dans son tombeau. Bijoux en or, sculptures et objets rituels en font partie. Les pharaons qui lui ont succédé ont failli réussir à effacer ce pharaon des livres d’histoire. C’est grâce à la découverte de son tombeau intact en 1922 par l’archéologue et égyptologue britannique Howard Carter que nous en savons autant sur lui. Sans Howard Carter, le pharaon de la XVIIIème dynastie aurait pu tomber dans l’oubli.

Exposition Toutankhamon

Une exposition magique

Figurine d’Horus sous les traits d’un faucon solaire

Wooden Guardian Statue of the Ka of the King Wearing the Nemes Headcloth. Figurine d’Horus sous les traits d’un faucon solaire. Statuette en bois doré de Toutânkhamon chevauchant une panthère

« Dans le cadre du centenaire de la découverte du tombeau de l’enfant roi, l’Égypte fait voyager 150 chefs-d’oeuvre en tournée mondiale. Nous vous invitons à les découvrir avant qu’ils ne retournent en Égypte » a déclaré le Dr Mostafa Waziry, Secrétaire Général du ConseilbSuprême des Antiquités. « La découverte du tombeau intact de Toutânkhamon il y a près d’un siècle a ravivé la passion pour l’Égypte et ses trésors enfouis. C’est un réel plaisir de collaborer au retour historique à Paris de Toutânkhamon. Ces objets d’une grande rareté ne manqueront pas d’émerveiller les nouvelles générations » a déclaré Vincent Rondot, directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre.

Figurine prosternée et chaîne en or représentant un roi accroupi

Figurine prosternée et chaîne en or représentant un roi accroupi

La vie après la mort

Cercueil miniature canope à l’effigie de Toutânkhamon. Bouclier cérémoniel en bois doré représentant le roi sous les traits d’un sphinx piétinant les ennemis nubiens. Le dieu Amon protègeant Toutânkhamon.

Cercueil miniature canope à l’effigie de Toutânkhamon. Bouclier cérémoniel en bois doré représentant le roi sous les traits d’un sphinx piétinant
les ennemis nubiens. Le dieu Amon protègeant Toutânkhamon.

Pour les anciens Égyptiens, la mort marque aussi une nouvelle naissance. Cette vie après la mort n’est possible que si le corps est préservé et a fait l’objet de rites appropriés. Pour permettre cette renaissance et assurer la survie dans l’au-delà, les anciens Égyptiens ont mis en place tout un ensemble de rituels. Objets, images et textes doivent se trouver à l’intérieur et sur les murs de la tombe.

Lit funéraire en bois doré

Lit funéraire en bois doré

Un parcours émouvant

Coffre de voyage de Toutânkhamon en bois avec boutons dorés et incrustations d’ébène et d’ivoire : coffre et couvercle

Coffre de voyage de Toutânkhamon en bois avec boutons dorés et incrustations d’ébène et d’ivoire : coffre et couvercle

Vous pourrez suivre la traversée de Toutânkhamon vers la vie éternelle au gré du parcours. Vous découvrirez la fonction de chaque objet funéraire dans ce périlleux voyage ainsi que l’histoire de l’une des découvertes majeures de l’archéologie moderne. Tout au long de cette exposition, vous perpétuerez la mémoire du pharaon et son immortalité. L’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » vous propose de vous concentrer sur l’interprétation et la signification rituelle des objets du tombeau.

Une visite de l’Egypte ancienne

vase

Cette exposition va vous transporter dans l’Égypte ancienne où vous accompagnerez Toutânkhamon dans son périple vers l’immortalité. Vous le suivrez dans le monde souterrain de l’au-delà pour rejoindre Râ, le dieu soleil et créateur du monde. Ensuite, vous découvrirez  le regard captivant du gardien. Cette statue de taille réelle était en faction devant la chambre funéraire. Vous ne pourrez que vous émerveiller devant la beauté et les qualités artistiques des objets présentés. La plupart sont dans un état de conservation exceptionnel. « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » devrait vous faire réfléchir à la manière dont une seule personne peut tout changer. Sans la détermination et la passion de Howard Carter, le nom et les trésors du jeune pharaon nous seraient inconnus. Désormais nous participons tous à la préservation de Toutânkhamon et à la perpétuation de son immortalité.

Pourquoi l’Égypte fascine-t-elle tant, en France et dans le monde ?

Exposition Toutankhamon

Fauteuil de Toutânkhamon en bois incrusté d’ébène et d’ivoire

Notre fascination pour l’Égypte est très ancienne. Elle prend ses racines dans celle qu’avaient déjà les Grecs puis les Romains pour cette civilisation. Fascination qu’ils nous ont transmise en héritage. Par ailleurs, l’Égypte est la nation et le pharaon le souverain les plus souvent mentionnés dans la Bible. Ainsi, l’Antiquité classique d’une part et la religion d’autre part, qui toutes deux imprégnaient notre éducation et nos références, nous ont-elles encouragé à admirer la civilisation égyptienne. L’archéologie moderne est née au début du 19e siècle, entre autres entreprises de la campagne d’Égypte de Napoléon Bonaparte. C’est en effet l’époque où l’intérêt pour l’art égyptien est de plus en plus chose admise. Il trouve progressivement une place à côté des modèles classiques.

Pourquoi le Louvre s’associe-t-il à cette exposition ?

Mains incrustées d’or tenant la crosse et le fléau

Mains incrustées d’or tenant la crosse et le fléau

Le musée du Louvre présente l’une des plus belles collections au monde d’oeuvres issues de la civilisation égyptienne. Le département des Antiquités égyptiennes s’est impliqué avec un rôle d’accompagnement pour le retour de ces trésors. Il a prêté la statue du dieu Amon protégeant Toutânkhamon. Le musée du Louvre organise également dans les salles d’exposition permanente un parcours « Vallée des Rois ». Plus de soixante tombeaux des pharaons du Nouvel Empire sont exposés. Parmi eux, celui de Toutânkhamon est l’un des plus petits et l’un des plus discrets. Retrouvé intact en 1922, il est devenu le plus connu.

La compréhension des hiéroglyphes

Scènes de la vie de Toutankhamon

L’égyptologie est une affaire européenne. Le déchiffrement des hiéroglyphes date de 1822 et a été effectué par Jean-François Champollion. C’est Champollion qui a ouvert le musée égyptien au Louvre en 1827 et qui en fut le premier conservateur. La découverte du tombeau inviolé de Toutânkhamon, il y a près de cent ans, a réactivé notre fascination pour l’Égypte des trésors enfouis… À l’ère bien installée désormais de l’égyptologie scientifique, elle nous autorisait à nouveau à rêver aux trésors fabuleux des pharaons. La légende du pharaon couvert d’or a fait le tour du monde.

Infos pratiques

L’exposition se termine le 15 septembre 2019 à la Grande Halle de la Villette

Une aide non négligeable pour l’Egypte

Statue à l’effigie du roi montant la garde

Statue à l’effigie du roi montant la garde

À l’issue d’une tournée mondiale qui passera par 10 métropoles, les objets présentés rejoindront la collection permanente du Grand Musée Égyptien. Ce dernier est en cours de construction au Caire. Les bénéfices de cette exposition permettront de soutenir financièrement le Grand Musée Égyptien ainsi que les sites archéologiques en Égypte. Le Grand Musée Égyptien sera situé à proximité du plateau de Gizeh, à 2,5 kilomètres des pyramides de Gizeh. Une fois achevé, il constituera un centre de recherche scientifique, historique et archéologique de pointe. Il doit retracer plus de 3000 ans d’histoire de l’Égypte ancienne et exposer plus de 100 000 objets. Ce lieu unique accueillera de nombreux trésors et sera la demeure finale de la collection Toutânkhamon. Le plateau de Gizeh est un lieu classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre les pyramides, le site accueille la nécropole de Gizeh ainsi que le Grand Sphinx.

www.expo-toutankhamon.fr

Copyright : VincentNageotte (visuels de l’exposition) – Laboratoriorosso, Viterbo/Italy

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/marie-vassilieff-deux-superbes-expositions/

Les commentaires ne sont pas disponibles!