Une escapade pleine de saveurs en Anjou

Evasion, Idées Week-End

Une escapade pleine de saveurs en Anjou

214

Cette année, les Français ont privilégié les vacances “Made in France”. Et si, en septembre, vous filiez en Anjou ? Sa douceur réputée n’est pas une légende. On s’y sent bien et le temps coule, tranquille, comme la Loire qui traverse le département. Il y a mille et une choses à faire, mille et une choses à découvrir. Chacun à son rythme et selon ses goûts. En septembre les vacanciers seront rentrés, le temps sera plus doux et vous apprécierez encore plus cette région.

L’Anjou est traversé par la Loire, l’un des plus grands fleuves d’Europe. Y coule aussi une petite rivière appelée La Maine. Tous deux ont donné le nom au département, le Maine-et-Loire. Mais cette belle province est restée l’Anjou pour tout le monde…

Carte de l'Anjou

Nos différentes étapes

En Anjou, un itinéraire plein de surprises

Pendant deux jours, nous sommes partis à la découverte d’une infime partie de ce territoire. Nous avons gagné l’envie de prolonger l’escapade pour découvrir d’autres paysages, ses villages, ses châteaux, ses jardins, ses berges. Pour apprécier aussi ses produits, son savoir-faire, ses talents, découvrir ses vignobles et déguster ses vins… Et tout simplement savourer le plaisir d’être là. Good vibrations…

1 – Découvrir Angers, la ville la plus verte de France
2 – Faire un tour du monde végétal au Parc Terra Botanica
3 – Rencontrer des sommeliers et chefs cuisiniers de talent
4 – Visiter la Maison Giffard, liquoriste
5 – Voir une exposition chez la Dame de Montsoreau
6 – Déguster vins, fouées et crêmet
7 – Vivre la vie de château au Château de Brissac

Anjou - Port sur la Loire, face au Château d’Angers

Port sur la Loire, face au Château d’Angers

Découvrir Angers, la ville la plus verte de France

La première étape est Angers, à 1 h 30 seulement de Paris en TGV. Savez-vous qu’elle est classée première ville verte de France ? Qu’elle est aussi la première ville où il fait bon vivre ? C’est une cité jeune, dynamique qui compte deux universités. Elle est aussi classée ville d’Art et d’histoire avec un patrimoine qui mérite d’être découvert.

Explorer le château d’Angers

Angers est traversé par la rivière La Maine qui rejoint plus loin la Loire, en direction de l’Océan Atlantique. L’emblème de la ville est son impressionnant château, une forteresse du Moyen-Âge qui compte pas moins de dix-sept tours défensives ! De forme pentagonale son enceinte en deux couleurs est longue de 800 mètres. On peut y monter avec vue exceptionnelle garantie à 360° sur la ville et les environs. Le château possède un trésor, le plus grand ensemble de tapisseries médiévales au monde : la Tapisserie de l’Apocalypse. Vieille de plus de 600 ans, elle mesure plus de cent mètres !

La Maison d’Adam, l’hôtel Continental, l’Arlequin…

La Maison d’Adam, l’hôtel Continental, l’Arlequin…

ANJOU - Direction centre ville d’Angers

Direction centre ville d’Angers

Anjou - Montée vers la cathédrale Saint-Maurice

Montée vers la cathédrale Saint-Maurice

Une descente en pente douce

Une descente en pente douce

 Intérieur de l’église Saint-Maurice.

Intérieur de l’église Saint-Maurice.

Se promener dans une vieille ville pleine de charme

Une balade dans la vieille ville marquée par le Moyen-Âge s’impose. Des rues calmes, pavées, des maisons à pans de bois (il y en a une quarantaine), dont la Maison d’Adam. Elle date du XVe siècle… Prenez le temps de regarder. Vous apprécierez, tout est dans les détails. Des berges de la Maine, grimpez vers la cathédrale Saint-Maurice dont les travaux ont démarré au XIIe siècle. Ça monte un peu mais vous aurez le choix entre les marches ou une pente douce. Et visitez bien sûr la cathédrale.

Traverser La Maine pour accéder aux berges

Pour apprécier cette sensation de douceur angevine, traversez le pont de Verdun et longez les berges de La Maine. Nous sommes dans le quartier de la Doutre. À droite vous allez vers le musée Jean-Lurçat, un ancien hôpital datant du XIe siècle. Le plus ancien hospice civil de France qui date du XIIe siècle. À gauche vous vous dirigez vers un bâtiment plus récent (2007), le Théâtre du Quai, face au château. N’hésitez pas à prendre l’ascenseur extérieur pour grimper jusqu’au toit. Vous pourrez vous désaltérer, déjeuner ou dîner au restaurant La Réserve. Mais vous apprécierez surtout la terrasse et la vue sur Angers et le château. Ça vaut le détour ! Les berges sont tranquilles avec leur petit port de la Savatte. Très vertes aussi et ne soyez pas étonné d’y croiser des canards !

 Devant le Quai, un ascenseur vers la terrasse ouvert au public.

Devant le Quai, un ascenseur vers la terrasse ouvert au public.

Ombres et lumières devant le théâtre du Quai

Ombres et lumières devant le théâtre du Quai

La terrasse du Théâtre du Quai offre une superbe vue sur le château

La terrasse du Théâtre du Quai offre une superbe vue sur le château

Faire un tour du monde végétal au Parc Terra Botanica®

Aux portes de la ville d’Angers, à 10 minutes, découvrez l’unique parc à thème en Europe consacré au végétal. C’est Terra Botanica® qui fête cette année ses 10 ans. Dépaysement garanti. En 2019, Terra Botanica® est classé 10e parc préféré des Français.

Anjou - L’entrée de Terra Botanica.

L’entrée de Terra Botanica.

 Un mammouth grandeur… nature.

Un mammouth grandeur… nature.

Admirer plus de 500 000 végétaux dans des jardins extraordinaires

Le parc offre un véritable voyage au cœur des écosystèmes du monde entier. C’est l’occasion de faire le tour de la planète en une journée et de prendre un bon bol d’oxygène… La découverte se fait en plein air, idéal en ces temps risques Covid-19. Ce parc a d’ailleurs été un des premiers à pouvoir rouvrir ses portes après le confinement. Sur 18 hectares, on y découvre plus de 500 000 végétaux et 5 000 espèces venues de tous les continents. La visite s’organise au rythme des différents univers. Découverte des rizières d’Asie, immersion dans d’immenses serres tropicales, contemplation des orchidées (+ de 2000), rencontre avec des papillons d’Amérique du Sud. Puis plongée dans un désert mexicain et ses cactus…

Dans les allées du parc.

Dans les allées du parc.

D’étranges rencontres.

D’étranges rencontres.

Un cadre idéal pour passer au vert.

Un cadre idéal pour passer au vert.

S’étonner en découvrant des plantes exceptionnelles

Parmi les végétaux vous découvrirez quelques spécimens étonnants. Exemples.

Badamier sauvage, originaire d’Indonésie. Ses fleurs changent de couleur. Elles passent du blanc au rouge pour attirer les pollinisateurs lorsqu’elle est prête à être fécondée.
Gobe-Mouches, une carnivore originaire des États-Unis. Elle se referme en une fraction de seconde.
Plante sensitive, originaire d’Amérique du Sud. Elle se referme quand on la touche.
Plante-huitre, originaire du littoral atlantique. Elle a un goût d’huître.
Dragonnier, originaire du Cap Vert et des Canaries. Il peut vivre plusieurs milliers d’années. On l’appelle aussi sang du dragon car la résine qui s’écoule de ses blessures est rougeâtre. Le parc en compte deux âgées de… 200 ans !
Plante électrique du Brésil. Elle est anesthésiante avec une sensation électrique sur la langue.
Fougère de Dickson d’Australie. La plus vieille forme arborescente de plante au monde. Il y a 300 millions d’années, elle servait de nourriture aux dinosaures.

Des insectes, des couleurs, des fleurs extraordinaires.

Des insectes, des couleurs, des fleurs extraordinaires.

Une zone préparée spécialement pour accueillir un potiron géant.

Une zone préparée spécialement pour accueillir un potiron géant.

S’amuser tout en apprenant grâce aux animations

Terra Botanica® a accueilli 334 000 visiteurs en 2019 et l’on comprend l’engouement qu’il génère. On y vient seul ou en couple ou en famille. De nombreuses attractions insolites sont programmées. Envol dans un ballon captif à 150 mètres du sol, balades dans les cimes des arbres dans des coquilles de noix. Promenade en gabarre avec traversée des hortensias, projections en 4D, expériences extrêmes dans les serres climatiques… Balade en petit train, odyssée à la recherche du trésor de la Pérouse… De captivantes animations de tous genres sont également prévues pour les aventuriers en herbe. Les enfants apprécient particulièrement !

On peut s’envoler dans le plus gros ballon à gaz du monde jusqu’à 150 m

On peut s’envoler dans le plus gros ballon à gaz du monde jusqu’à 150 m

Une animation permet de revivre les grandes explorations des botanistes et aventuriers du XVIIIe siècle avec deux célèbres angevins : Aristide et Louis-Marie Aubert du Petit-Thouars.

Une animation permet de revivre les grandes explorations des botanistes et aventuriers du XVIIIe siècle avec deux célèbres angevins : Aristide et Louis-Marie Aubert du Petit-Thouars.

Des ateliers pédagogiques accueillent régulièrement les enfants.

Des ateliers pédagogiques accueillent régulièrement les enfants.

Fêter les dix ans du parc avec la rose Terra Botanica

L’Anjou est réputé pour être le premier producteur de rosiers de France. Pour marquer ses dix ans, le parc s’est naturellement tourné vers les rosiéristes pour mettre en avant cette singularité végétale. Il leur a demandé de créer une rose portant le nom du parc, Terra Botanica®. L’hybridation a été réalisée par le rosiériste Jean-Marc Pineau dans son jardin à Montreuil Bellay. La rose est splendide avec un coloris assez rare, orange lumineux, et des pétales au revers doré. Son parfum tire vers celui du pamplemousse… Cette variété, Rosa Terra Botanica® Selpin001, fleurir de mai aux gelées. Seulement sept pépiniéristes de la région peuvent reproduire ce rosier. On peut bien sûr le découvrir dans la roseraie du parc et les premiers spécimens sont en vente dans la boutique.

La rose Terra Botanica® a été inaugurée cet été. (©Pépinières Chastel)

La rose Terra Botanica® a été inaugurée cet été. (©Pépinières Chastel)

Se reposer sous la plus grande structure en bambous d’Europe

Terra Botanica® ne fait pas les choses à moitié ! En arrivant dans le parc vous découvrirez l’Oasis, une gigantesque structure entièrement réalisée en bambous sur 600 m2 de surface. C’est magnifique et étonnant ! Sept tonnes de bambous en provenance du sud de la France ont été nécessaires La structure est tissée avec 1 300 cannes de bambous. Terra Botanica® a voulu montrer l’utilisation de nouveaux matériaux, plus écologiques, comme le bambou. Contrairement au Japon qui sait parfaitement l’utiliser, en Europe on ne sait pas en tirer parti. Et pourtant le bambou pousse partout. « Ce lieu spectaculaire devrait donner beaucoup d’idées aux amateurs de jardins exotiques », explique Denis Griffon, directeur du parc.

 L’Oasis, la plus grande structure en bambous d’Europe.

L’Oasis, la plus grande structure en bambous d’Europe.

La superficie de l’Oasis est de 600 m2. Elle a nécessité 7 tonnes de bambous.

La superficie de l’Oasis est de 600 m2. Elle a nécessité 7 tonnes de bambous.

Regarder les plantes pousser… sans eau

Autre nouveauté des dix ans du parc, la création d’un “jardin sans eau”. Les plantes seront totalement autonomes d’ici deux ans. Les jardiniers utilisent un système racinaire des plantes qui leur permettra de puiser l’eau en profondeur et non en surface. Elles ont été préparées pour cela. On y trouve des plantes méditerranéennes, des oliviers, des lavandes, mais aussi d’autres plantes venues du monde entier. Elles ont été sélectionnées et cultivées pour leur résistance à la sécheresse. Pour Denis Griffon, la vocation du parc est de montrer de manière ludique et pédagogique, les nouvelles façons de jardiner. Celles aussi de préserver la ressource et de conscientiser le visiteur sur l’importance du végétal dans nos environnements proches. « Les actualités montrent chaque jour que la nature est fragile, mais qu’elle reste plus que jamais notre meilleure alliée. »

Anjou - Le jardin sans eau, un espace végétal nouvelle génération.

Le jardin sans eau, un espace végétal nouvelle génération.

Anjou - Différentes espèces de lavandes y trouvent leur place.

Différentes espèces de lavandes y trouvent leur place.

Anjou - L’olivier trône dans son espace sans eau.

L’olivier trône dans son espace sans eau.

Profiter du prolongement de la saison

La saison 2020 va se prolonger cette année au-delà de fin septembre. Deux ouvertures exceptionnelles sont en effet prévues les week-ends du 3 et 4 octobre et du 10 et 11 octobre. Ce sera l’occasion de profiter des nouveautés 2020 du parc jusqu’à la « Fête de l’automne ». Pour la première fois, elle s’étalera sur les 15 jours des vacances de la Toussaint. Un beau programme, en plus des feuillages et couleurs de l’automne. Animations Halloween, concours de la plus grande courge, ateliers, visites de la cucurbithèque… Et du potager classé « potager remarquable de France » en 2019 avec Véronique, le jardinier en chef du potager.

 La végétation trouve une place partout.

La végétation trouve une place partout.

Les ruches chantent…

Les ruches chantent…

Informations pratiques

Terra Botanica est ouvert au public tous les jours jusqu’au 31 août de 10 h à 19 h. En septembre, du jeudi au vendredi de 10 h à 18 h et du samedi au dimanche, de 10 h à 19 h. En octobre-novembre pour la fête de l’automne, ouverture du 17 octobre au 1er novembre.
Tarifs : de 14 € à 21 € selon les configurations (billets datés, billets famille, billets sur place…). Pass saison : 51 € adultes, 26 € de 3 à 17 ans.
Restauration. Les pique-niques sont autorisés uniquement à l’extérieur où un lieu a été aménagé. À l’intérieur plusieurs formules sont proposées. Le restaurant La table du Roi René (formule buffet). Le Coin des gourmands (tartes sucrées et salées). La Popote (recettes originales maison en bocaux). Pauses rapides à La Pom’ de Terra, L’Oasis Terra Botanica et Vanille-Fraise Glacier.
Accès. Terra Botanica, Route d’Épinard, 14106, Angers.

Un des restaurants, la Popotte.

Un des restaurants, la Popotte.

Le petit train du végétal pour partir en expédition…

Le petit train du végétal pour partir en expédition…

Rencontrer des sommeliers et chefs cuisiniers de talent

Des chefs talentueux, des sommeliers passionnés, des tables d’excellence sont nombreux en Anjou. Rencontre avec quelques-uns d’entre eux.

Anjou - Superbe emplacement pour la péniche Le Bar à vin.

Superbe emplacement pour la péniche Le Bar à vin.

Déguster des vins bios sur une péniche

Bar à vin Barcovino, à Angers.
Une péniche à vin, face au château d’Angers, ça vous dit ? C’est le domaine de Mathilde Batardière et de Wolfgang Castellanos Bejarano. Elle est sommelière de profession, originaire d’Angers. Mathilde est passée par l’Australie, la Colombie, le Bordelais. Wolfgang est cuisinier, né en Colombie. Un chef passionné par la cuisine moléculaire. Il s’est formé en explorant le monde, notamment en Amérique du Sud. Tous deux ont décidé de s’installer à Angers avec l’opportunité d’acheter une péniche pour la transformer en bar à vin. Trois mois de travaux, plus tard, avec famille et amis, ils ont ouvert les portes d’un lieu vraiment sympa. La péniche qu’ils ont aménagé avec des objets de récupération dégage une atmosphère très agréable.

- Mathilde Batardière et Wolfgang Castellanos Bejarano.

– Mathilde Batardière et Wolfgang Castellanos Bejarano.

L’intérieur de la péniche joliment décorée.

L’intérieur de la péniche joliment décorée.

Partager, écouter l’histoire des vins au Barcovino

Ils proposent près de 200 références de vins dont une dizaine au verre, qui changent chaque jour. Il y a des vins de l’Anjou (beaucoup de choix !) mais aussi d’autres régions françaises et de l’étranger. Ils sélectionnent des vins bios, dont certains biodynamiques, et des produits locaux. Pour accompagner, ils préparent des planches de charcuterie, de fromages, mixtes ou végétariennes. N’hésitez pas à leur demander conseil, ils aiment partager, échanger, raconter le vin, leur passion. Des évènements sont proposés régulièrement ainsi que des BBQ à la colombienne et des concerts intimistes…

Barcovino, Quai Des Carmes, Angers – Ouvert uniquement le soir à partir de 17 heures du lundi au samedi. www.facebook.com/barcovinobv

200 références à déguster dans la péniche.

200 références à déguster dans la péniche.

Rencontrer un chef-cuisinier “Aux Jeunes pousses”

Aux Jeunes pousses.
Le CV de Clément Paillard compte nombreuses pages. Des restaurants, il en a connu ! Des chefs qui lui apprennent le métier, il en a croisé ! Il se destine à la pâtisserie, mais ça n’est pas son truc ! Ça l’ennuie plutôt. La cuisine le passionne. Il décide donc de se former et, comme un compagnon, il réalise “son” tour de France. Il démarre à Avrillé chez Franck Houdebine, chef du Cavier, puis part à Angers, au Luculus, et chez un traiteur. Ensuite, il passe à l’Impérial Palace d’Annecy. Après, il prend la direction de Courchevel, chez Rochedy, au Chabichou. Puis, il s’envole sous le soleil de Saint-Bathélémy pour l’Eden Rock. Retour vers la France et la Côte d’Azur, à l’Hôtellerie Berard. Passage dans le Cantal, dans une ferme-auberge où il apprécie la nature, le frais. Coup de cœur. Puis direction la Normandie au Petit coq aux champs.

 Clément Paillard et sa compagne Tiffany Ganahoa (©Aux Jeunes Pousses).

Clément Paillard et sa compagne Tiffany Ganahoa (©Aux Jeunes Pousses).

Déguster une cuisine fraîche et nature réjouissante

Beaucoup de travail, des journées qui n’en finissent pas… Clément Paillard décide, avec sa compagne, de travailler à son compte et de créer un nouveau restaurant gastronomique. Tiffany Ganahoa sera en salle et lui en cuisine. Ils montent rapidement “Aux jeunes pousses” à Angers. C’est un gastronomique « accessible ». « Je ne vise pas les étoiles… Mon objectif, dit-il, est de faire plaisir à mes clients. » Il propose une cuisine simple et nature pleine d’imagination. Des assiettes sublimes. De l’imagination, de la technique et du talent. Il ouvre enfin son restaurant le 27 décembre 2019. 16 couverts seulement, midi et soir. Il affiche complet dès le départ. Mais quelques semaines plus tard, il ferme ses portes pour cause de Covid-19. Passé le confinement, Aux jeunes pousses et sa cuisine réjouissante refait le bonheur des Angevins… Pari gagné. On l’espère vivement pour lui.

Assister à une présentation symphonique plats-vins

Nous avons rencontré Clément Paillard au Barcovino (voir ci-dessus) pour une présentation symphonique. Un atelier-découverte de cuisine végétale locale en accord avec les vins d’Anjou conseillés par Mathilde et Wolfgang. Le chef nous propose une tartelette provençale angevine, avec un vin blanc, “Les 3 Poiriers” du domaine Les terres Blanches. Clément réalise sous nos yeux un sablet sardine qui sera accompagné d’un pétillant naturel, “La turbulente” du domaine L’enchantoir. D’excellentes dégustations et la découverte d’un chef qui a de l’avenir ! Laissons à Clément Paillard la conclusion : « Lorsque les mots manquent de sens, les sens parlent pour eux… »

Aux jeunes pousses, 4, Rue d’Anjou, à Angers. www.auxjeunespousses.fr Le chef propose un menu l’instant du midi, du mercredi au vendredi, de 18,90 € à 22,90 €. Et le soir, du mardi au samedi, 5 dégustations, à 48 €.

 Le chef Clément Paillard et Mathilde Batardière pour une belle expérience d’association mets-vins.

Le chef Clément Paillard et Mathilde Batardière pour une belle expérience d’association mets-vins.

 Le chef en pleine préparation.

Le chef en pleine préparation.

Savourer les plats du vainqueur de Top Chef 2019

Les Petits Près. Un autre jeune chef vient d’ouvrir ses portes à Angers. Il s’agit de Samuel Albert qui a inauguré “Les Petits Près” en novembre 2019. Samuel André, vous connaissez bien sûr, si vous êtes fan de l’émission de la chaîne M6, Top Chef. Il a été le grand vainqueur de l’édition 2019. Situé dans le centre d’Angers, à deux pas de la cathédrale Saint-Maurice, le restaurant a vite fait le plein. En franchissant la porte d’entrée vous faites face à la cuisine ouverte derrière une grande vitre. Vous pouvez alors assister au ballet gastronomique du chef et de son équipe. À l’étage, une télévision retransmet en direct la scène ! Il a fallu plusieurs mois au chef et une préparation minutieuse pour préparer le restaurant. Attention portant jusqu’au tissage des serviettes ! Le restaurant est moderne et confortable. Pour tenter d’avoir une place, mieux vaut réserver assez tôt.

 Le gagnant de Top Chef, Samuel Albert a ouvert « Les Petits Près” en novembre dernier (Photo Marie Etchegoyen – M6).

Le gagnant de Top Chef, Samuel Albert a ouvert « Les Petits Près” en novembre dernier (Photo Marie Etchegoyen – M6).

Le restaurant est extrêmement bien placé en centre-ville.

Le restaurant est extrêmement bien placé en centre-ville.

Le restaurant est sur deux niveaux avec terrasse.

Le restaurant est sur deux niveaux avec terrasse.

Goûter la fameuse pomme Magritte de Samuel Albert

La cuisine de Samuel Albert est à base de produits du terroir issu de l’Anjou dont il est originaire. Chaque plat est agrémenté de saveurs qu’il a rapportées de ses voyages. Nous dégustons un menu plat-dessert. Une volaille fermière du Maine, cuisson basse température, jus de volaille au tandoori et shitaké. Elle est accompagnée d’une purée de pommes de terre. Les saveurs sont là. Au dessert nous avons droit à la fameuse Pomme Magritte. Le dessert signature de Samuel Albert réalisé lors de la finale de Top Chef. Joli trompe-l’œil en forme de pomme. Une ganache de chocolat blanc au miel et compote de pomme au Yuzu. Un délice !

Les Petits prés, 6, Place du ralliement, Angers. www.lespetitspres.fr Ouvert tous les jours de 8 h à 1 h. Réservation conseillée. La carte est très variée. Menu dégustation 55 € servi le soit et le week-end.

Au menu, volaille fermière avec en dessert la célèbre pomme Magritte ou l’orange givrée au Cointreau.

Au menu, volaille fermière avec en dessert la célèbre pomme Magritte ou l’orange givrée au Cointreau.

Les Plus Anjou

Création de la Gouline. Il manquait à l’Anjou un plat typique. Le réseau Destination Anjou a donc lancé un appel aux professionnels des métiers de bouche. Il s’agissait de créer une spécialité à base de produits régionaux. C’est un couple d’artisans charcutiers-traiteurs de Rochefort-sur-Loire qui a remporté le concours avec une tourte baptisée la Gouline. Elle est à base de champignon, d’échalotes, de rillauds, de tomme, de vin blanc et de pâte brisée.

Une nouvelle spécialité de l’Anjou, la Gouline.

Une nouvelle spécialité de l’Anjou, la Gouline.

Visiter la Maison Giffard, liquoriste

Notre découverte de l’Anjou se poursuit en découvrant la Maison Giffard, inventeur de la Menthe-Pastille. C’est une des entreprises emblématiques de l’Anjou, un liquoriste connu du monde entier. Allez boire un verre dans un bar à cocktail en France, aux États-Unis, en Australie ou au Chili… Les barmans la bénissent pour les saveurs qu’elle leur propose. Ils subliment leurs cocktails avec des parfums et des saveurs uniques signés Giffard. Nous avons visité un des sites de production à Avrillé et visité l’espace Menthe-Pastille.

Anjou - L’espace Menthe-Pastille et ses affiches, symbole d’une histoire angevine.

L’espace Menthe-Pastille et ses affiches, symbole d’une histoire angevine.

Suivre le succès d’une entreprise familiale de 135 ans

Depuis cinq générations, la Maison Giffard assemble, mélange, filtre, des fruits et des plantes pour créer des recettes étonnantes. La Menthe-Pastille est son produit phare depuis 135 ans. Cette liqueur a été découverte en 1885 par Émile Giffard. Pharmacien à Angers, il effectue dans son officine, des recherches sur les vertus digestives et rafraîchissantes de la menthe. Il met au point une liqueur totalement transparente, assez raffinée. Il la teste auprès des clients du Grand Hôtel, son voisin, pour les soulager de la chaleur. La liqueur est bonne, rafraîchissante, à base de menthe poivrée qui a le goût de pastilles de menthe anglaises. C’est un tel succès qu’il transforme sa pharmacie en distillerie. Sa liqueur est baptisée Menthe-Pastille pour se référer aux pastilles à la mode à l’époque.

La Menthe-Pastille à l’origine de la Maison Giffard.

La Menthe-Pastille à l’origine de la Maison Giffard.

Découvrir le site de production

Giffard est devenue une belle PME, 100 % familiale et indépendante. Elle compte plus de 100 salariés sur deux sites de fabrication : à Avrillé et Saint-Léger-des-Bois. Le site de production d’Avrillé est ouvert au public et la visite est très intéressante. On y découvre l’histoire de l’entreprise et un parcours de découverte permet d’entrer au cœur de la production. De l’arrivée des fruits jusqu’à la mise en bouteille, en passant par les process de traitement et macération des fruits. À la fin de la visite, rendez-vous est donné au Bar des senteurs et Bar à cocktail pour des dégustations. Le plaisir des sens mêlé au plaisir visuel et gustatif ! Vous y apprécierez quelques recettes de cocktails maison… Cette année, un escape game est même prévu dans la salle de macération ! Pour terminer, la boutique vous permet de trouver tout ce qu’il faut pour réaliser d’excellents cocktails.

 Au programme de la visite, les ateliers de production.

Au programme de la visite, les ateliers de production.

Admirer la jolie collection d’affiches dans l’Espace Menthe-Pastille

L’Espace Menthe-Pastille est un espace patrimonial et convivial qui accueille les visiteurs. Ce lieu est dédié à l’histoire et au savoir-faire de l’entreprise. Vous y découvrirez des superbes affiches qui ont marqué la communication de la marque. Les Giffard ont toujours été proches de l’art et fait appel aux meilleurs illustrateurs de chaque époque. « On doit retrouver du beau dans tout ce qu’on fait » Autres témoignages, des bouteilles, des livres, des documents originaux datant de la création de l’entreprise.

Bruno Giffard PDG de la Maison Giffard nous présente l’histoire de son entreprise.

Bruno Giffard PDG de la Maison Giffard nous présente l’histoire de son entreprise.

Savourer une palette de saveurs

La Menthe-Pastille, liqueur qu’Émile Zola, et bien d’autres, appréciait, n’a pas changé… Depuis sa création, la recette est identique. Un secret bien gardé par la famille Giffard. D’autres spécialités sont arrivées comme le Guignolet. Giffard compte près de 200 parfums de liqueurs, crèmes de fruits, sirop. La palette s’élargit d’année en année. En juillet, une liqueur de piment d’Espelette est sortie ! Elle vient enrichir la gamme des liqueurs classiques, premium, spécialités, Bigallet et crèmes de fruits. Comme, les liqueurs Vanille de Madagascar, Framboise de Ronce… Ou encore les liqueurs Parfait amour, Manzana Verde, Rhubarbe, Melon vert, Noisette, Abricot, Cacao brun, Cherry, Café, Caramel Toffee, etc.… Certains parfums des sirops pur sucre sont étonnants ! Saveur Sangria, Violette, Rhum, Fleur de Sureau, Gomme, Rose, Bubble Gum, Crème brûlée, Speculoos, Thé vert ou même Pain d’épice !

Anjou - Des goûts et des couleurs…

Des goûts et des couleurs…

Apprécier la Menthe-Pastille, l’amie des barmans

La Menthe-Pastille, qui se boit pure avec des glaçons ou allongée avec de l’eau pétillante est devenue l’amie des barmen. Ils se l’ont appropriée et l’utilisent dans leurs différents cocktails. Idéale pour le Low ABV (ou low alcohol by volume), qui veut dire cocktail léger. C’est une tendance qui répond au désir de consommer moins d’alcool. L’objectif est d’utiliser des produits à faible degré d’alcool comme les vermouths, les sherries et les liqueurs. La Menthe-Pastille, avec 24° est idéale. Petit clin d’œil. Elle est utilisée dans la recette du cocktail du vainqueur de la finale de The Patrón Perfectionists à Mexico. 75 % des ventes des produits Giffard sont à destination des bars hôtels-restaurants.

Bienvenue au Bar à Cocktails.

Bienvenue au Bar à Cocktails.

Un cocktail au Pastille-Menthe.

Un cocktail au Pastille-Menthe.

Les Plus

La Maison Giffard a obtenu le label PME+. Label destiné aux entreprises engagées dans une démarche de responsabilité sociétale en entreprise. Elle peut valoriser ses engagements et ses actions concrètes en faveur d’une agriculture locale et raisonnée. Mais aussi de la formation des jeunes aux métiers du végétal, d’actions solidaires pour protéger l’environnement. Et bien sûr du bien-être des salariés.

La menthe poivrée cultivée en Anjou. La Maison Giffard s’approvisionnait à l’étranger pour la menthe poivrée. Elle a décidé d’acclimater des plants en Anjou et travaille activement avec des agriculteurs locaux. Ceux-ci travaillent exclusivement pour l’entreprise.

L’entreprise soutient l’ONG 1 001 Fontaines pour soutenir certains pays qui manquent d’eau. L’objectif est de permettre aux populations locales de produire de l’eau de manière autonome. En 2020 avec le programme Water in School, 20 000 enfants auront de l’eau tous les jours à l’école.

On découvre l’histoire du Pastille-Menthe dans la salle d’exposition.

On découvre l’histoire du Pastille-Menthe dans la salle d’exposition.

Informations pratiques

Maison Giffard, visites guidées. Les visites guidées sont sur réservation uniquement. À 10 h 30 ou 14 h 30, sauf le vendredi après-midi, samedi et dimanche. La visite dure 1 h 30. La boutique est ouverte du mardi au vendredi de 14 h à 18 h Tél. : 02 41 18 85 14 ou mail : marion.dallet@giffard.com

Prix. Par groupe de 20 à 40 personnes : 4 €/personne. Individuels (minimum 8 personnes) : 5,50 €/adultes, 4 € étudiants.

Adresse. Giffard, Chemin du Bocage, ZA La Violette – 49240 Avrillé.

Site Internet. www.giffard.com

Vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=h_s3iCiUjf4

Salle d’accueil des visiteurs avec vue sur les ateliers de production.

Salle d’accueil des visiteurs avec vue sur les ateliers de production.

Voir une exposition chez la Dame de Montsoreau 

Si vous ne connaissez pas le mouvement Art & Langage, un détour s’impose au château de Montsoreau. Il est situé à Montsoreau, un des « Plus beaux village de France », à la frontière de l’Anjou et de la Touraine. Ce château, édifié par Jean II de Chambes, proche du Roi Charles VII, est classé Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Achevé en 1515, il est le seul château construit dans le lit de la Loire. Un point stratégique, au confluent de la Loire et de la Vienne. Dominant fièrement et magnifiquement le fleuve, il a quasiment les pieds dans l’eau. Ce château en a vu passer des rois et des reines, des écrivains et des artistes ! Louis XI, Marie Stuart, Anne de Bretagne, François 1er… William Turner, Auguste Rodin, Alexandre Dumas, Gustave Flaubert, François Rabelais…

Majestueux château de Montsoreau. L’exposition démarre dans la cour ! (©Château de Montsoreau)

Majestueux château de Montsoreau. L’exposition démarre dans la cour ! (©Château de Montsoreau)

 L’escalier à visse…

L’escalier à visse…

 Sur la terrasse, la vue est extraordinaire sur la Loire, d’un côté…

Sur la terrasse, la vue est extraordinaire sur la Loire, d’un côté…

Comme de l’autre !

Comme de l’autre !

 Vue sur le village de Montsoreau.

Vue sur le village de Montsoreau.

Découvrir l’art contemporain dans un château Gothique et Renaissance

En 1913, le château a été acheté par le département de Maine-et-Loire. Et sauvé de la ruine suite à plusieurs campagnes de restauration. En 2001, ses portes ont été ouvertes au public pour un sons et lumières intitulé “Les imaginaires de Loire”. Et en 2015, le département a confié le château à Philippe Méaille, un collectionneur d’art contemporain réputé. Celui-ci a transformé le Château de Montsoreau en Musée d’art contemporain. Il y a installé sa formidable collection d’Art & Langage, la plus grande au monde. Vous pouvez aujourd’hui déambuler dans le château, admirer les quelque quinze cheminées monumentales. Grimper le superbe escalier avec voûte en palmier et surtout monter sur les terrasses à 35 mètres de haut. La vue sur le fleuve y est époustouflante.

Reflets d’une très belle exposition.

Reflets d’une très belle exposition.

 Au fil de la visite.

Au fil de la visite.

L’exposition Art & Langage est une réflexion sur les formes diverses que peut prendre l’œuvre d’art : affiche, disque, vidéo, texte imprimé, drapeau,tableau. 

L’exposition Art & Langage est une réflexion sur les formes diverses que peut prendre l’œuvre d’art : affiche, disque, vidéo, texte imprimé, drapeau,tableau.

Des cartes… différentes.

Des cartes… différentes.

Le château et ses recoins, apaisant !

Le château et ses recoins, apaisant !

Interagir en visitant l’exposition Art & Langage

Art & Langage est un mouvement artistique créé par des artistes britanniques dans les années soixante. Ils interrogent sur les conditions de la création d’une œuvre d’art et replacent le langage au cœur du processus créatif. Avec comme fil rouge le miroir, la visite de l’exposition propose une dimension interactive. Les œuvres permettent le dialogue avec les visiteurs. Vous comprendrez que pour ce mouvement artistique, l’idée est plus importante que l’objet fini. Chaque étape de la création est importante. De pièces en pièces vous irez de surprise en surprise. Des panneaux informatifs et des parcours thématiques vous guident et vous aident à mieux comprendre.

Plutôt que de regarder une image construite par l’artiste, les visiteurs sont confrontés à leur propre reflet dans un miroir. Ils questionnant ainsi la notion de la peinture comme représentation de la réalité.

Plutôt que de regarder une image construite par l’artiste, les visiteurs sont confrontés à leur propre reflet dans un miroir. Ils questionnant ainsi la notion de la peinture comme représentation de la réalité.

Les miroirs invitent à une réflexion autour de l’acte de voir et de regarder. Ils font du visiteur un acteur de l’œuvre et non-plus un simple regardeur.

Les miroirs invitent à une réflexion autour de l’acte de voir et de regarder. Ils font du visiteur un acteur de l’œuvre et non-plus un simple regardeur.

 Le château facilite la distanciation…

Le château facilite la distanciation…

Déguster des vins naturels au restaurant du château

Le restaurant du château de Montsoreau, le “Jean 2”, propose des dégustations de vins naturels. Vous êtes accueillis par le chef sur le toit-terrasse du restaurant, situé dans les cuisines historiques du château. Nous l’avons testé. Une dégustation de plusieurs vins, à l’aveugle. À nous de découvrir si c’est un blanc, un rosé ou un rouge ? Ce sont des vins régionaux et le chef prend plaisir à nous présenter les vignerons. Vous apprécierez, entre autres, l’Orgasmic, le Saint-Nicolas-de-Bourgueil ou le Crément de Loire… Et vous tomberez amoureux de la vue sur le château et le fleuve. Extraordinaire.

Restaurant Jean 2, au château de Montsoreau. Dégustation les vendredis et samedi soir de mai à septembre sur réservation. 35 € par personne.

Anjou - Le Chef du Jean2, Jean-Michel Fontaine nous a fait découvrir une sélection de vins naturels.

Le Chef du Jean2, Jean-Michel Fontaine nous a fait découvrir une sélection de vins naturels.

 Le Chef du Jean2, Jean-Michel Fontaine nous a fait découvrir une sélection de vins naturels.

Le Chef du Jean2, Jean-Michel Fontaine nous a fait découvrir une sélection de vins naturels.

Découvrir les Pommes tapées du Val-de-Loire

Des produits locaux ou de l’Anjou peuvent accompagner la dégustation de vin. Notamment une spécialité artisanale : “les pommes tapées”. C’était, au XIXe siècle une véritable industrie, mais l’activité avait disparu au fil du temps. Elle a, à l’époque, sauvé les vignerons victimes de la crise du phylloxéra. Ils se sont tournés vers la pomme tapée. Cette activité a été reprise par Jackie et Roland dans un site atypique, des galeries creusées dans une falaise. Ils ont installé quatre fours à pommes et proposent leur spécialité aux visiteurs. On peut en effet visiter les galeries, déguster les pommes tapées ou découvrir les produits du terroir.

—Musée de la pomme tapée, 11 rue des Ducs d’Anjou, 49730 Turquant. www.pommes-tapees.fr

Visite non guidée et dégustation : 6,00 € – Visite guidée et dégustation : 7,50 €.

Jackie et Robin ont relancé la pomme tapée.

Jackie et Robin ont relancé la pomme tapée.

Pomme tapée en cours de préparation.

Pomme tapée en cours de préparation.

Informations pratiques

Château de Montsoreau – Musée d’art contemporain. Passage du marquis de Geoffre – Montsoreau. Ouvert toute l’année.

Tarifs : –18 ans : 6,20 €, + de 18 ans : 10,20 €. Forfait famille (2 adultes-2 enfants) : 26,40 €.

Aménagements : L’accueil est facilité pour les publics en situation de handicap. Les chiens tenus en laisse sont acceptés.

Déguster vins, fouées et crêmet

À une douzaine de kilomètres du château, en suivant la Loire, nous arrivons à Saumur. Destination Vinovalley. C’est un pôle oenotouristique spécialisé dans les vins de Loire.

Anjou - La boutique de VinoValley-Saumur

La boutique de VinoValley-Saumur

Entrer dans un temple des vins de Loire

Nous entrons dans un lieu chargé d’histoire. Un lieu typique du patrimoine du val de Loire, la Maison De Neuville. Vinovalley Saumur a été créé en 2014 par un jeune passionné de vin, Sébastien Fricker. Petit fils de vigneron, jeune entrepreneur bouillonnant d’idées, il a d’abord créé une boutique en ligne. Sa spécialité : les vins de Loire. Un an plus tard, il installe une boutique dans l’ancien chai de vinification de la Maison Neuville. Sur plus de 300 m2 et propose 250 références de vins de la vallée, en direct avec les vignerons. Un bar à vin, “le Double V” a été créé dans l’espace boutique pour les dégustations.

 250 références sur 300 m2.

250 références sur 300 m2.

Visite des caves troglodytes.

Visite des caves troglodytes.

Un tunnel entre le restaurant et VivoValley.

Un tunnel entre le restaurant et VivoValley.

Déjeuner ou dîner à la Table des fouées…

En 2016, il ouvre un restaurant dans une salle troglodyte de six mètres de hauteur de plafond. Un puits de lumière à 12 mètres illumine la pièce. Au menu, on y déguste bien sûr des spécialités locales. “La table des fouées” propose un menu fouées à volonté, un pain typique de l’Anjou pétrit et cuit au feu de bois. Ce petit pain est creux et on le garnit avec des rillettes de porc, poulet, saumon, maquereau… Avec des mojettes de Vendée aux rillauds d’Anjou, et une salade, de l’Houmous… Et bien d’autres garnitures. C’est excellent !

Anjou - La Table des fouées.

La Table des fouées.

Déjeuner ou dîner dans un restaurant troglodyte… original !

Déjeuner ou dîner dans un restaurant troglodyte… original !

Au menu : fouées à volonté, rillettes, mojettes, rillauds et salade…

Au menu : fouées à volonté, rillettes, mojettes, rillauds et salade…

… Et le crêmet d’Anjou « un régal des dieux ! »

Au dessert vous savourerez le crêmet d’Anjou, une spécialité sucrée qui vous fera fondre ! C’est un dessert à base de crème fraîche né il y a longtemps. Frais et délicat, il se savoure au printemps et en été. Le romancier gastronome, Curnonsky, écrivait : « Le crêmet angevin est un régal des dieux. Nulle crème chantilly n’égale ce petit mulon mousseux, parfumé, onctueux et léger… » Une association a été créée en 2014 afin de promouvoir cette spécialité fromagère angevine. Elle veille à mettre en valeur la recette et les moules servant à sa confection et à faire vivre la recette. Une belle histoire de dessert “patrimonial” menée par la sympathique Sophie Reynouard David-Auvray. www.cremetdanjou.net

Sophie Reynouard David-Auvray présente le crêmet d’Anjou, une spécialité qu’elle défend à fond !

Sophie Reynouard David-Auvray présente le crêmet d’Anjou, une spécialité qu’elle défend à fond !

Et on la comprend en dégustant cet excellent Crêmet d’Anjou !

Et on la comprend en dégustant cet excellent Crêmet d’Anjou !

Informations pratiques

VinoValley Saumur. Pôle œunotouristique spécialiste des vins de Loire, 29-31 rue Ackerman, 49400 Saumur. www.vinovalley-saumur.fr

Menus : de 21 € à 26 € par personne.

Animations : Des évènements sont organisés régulièrement dont des dîners spectacles équestres au cœur du restaurant.

Les Plus à Saumur

Visite de la Maison Ackerman. La Maison Ackerman est la plus ancienne Maison de fines bulles de Saumur. Il faut absolument aller visiter ses immenses caves troglodytiques. On y découvre la nouvelle œuvre ”Heterotopia” des artistes Audrey Guimard et Julien Colombier. 19, rue Léopold Palustre Saint-Hilaire-Saint-Florent, Saumur. www.ackerman.fr

Visite du château. La ville de Saumur est dominée par un magnifique château pré-Renaissance que l’on peut visiter. Plusieurs expositions sont régulièrement présentées. www.chateau-saumur.fr

Le Cadre noir de Saumur. À voir, Le Cadre noir, haut lieu de l’équitation française. Des visites guidées sont organisées sur l’histoire et le fonctionnement de l’école. Réservation obligatoire. Avenue de l’École Nationale d’Équitation, à Saint-Hilaire-Saint-Florent, Saumur. www.ifce.fr/cadre-noir

Croisière sur la Loire. Vous pouvez embarquer à Saumur pour différentes croisières sur la Loire. www.croisieressaumurloire.fr ou www.loireevasion.com

Si vous avez le temps, ne manquez pas la croisière sur la Loire à Saumur.

Si vous avez le temps, ne manquez pas la croisière sur la Loire à Saumur.

Vivre la vie de château au Château de Brissac

Notre road trip en Anjou se termine au Château de Brissac, à une quinzaine de kilomètres d’Angers. Excusez du peu ! La visite rapide en apothéose d’un lieu historique fabuleux. Ce château de la Loire est un peu moins connu que les incontournables châteaux de Chambord, Chenonceau, Azay-le-Rideau, Cheverny… et pourtant ! Il vaut vraiment le détour. Sa façade est à la fois de style médiéval – avec deux tours du XVe – et Renaissance – après reconstruction au XVIIe. Le château est au cœur d’un parc de 1 000 hectares de forêts, avec des arbres centenaires, et 28 hectares de vignes.

Anjou - Le château de Brissac, le plus haut de France.

Le château de Brissac, le plus haut de France.

Dans la cour intérieure du chateau.

Dans la cour intérieure du chateau.

Une façade à la fois de style médiévale et Renaissance…

Une façade à la fois de style médiévale et Renaissance…

Lever la tête sur le château le plus haut du patrimoine français

Le château de Brissac est une perle du patrimoine français, le plus haut château de France. Ce géant de sept étages domine la campagne angevine à près de 50 mètres de hauteur. Il appartient à la même famille depuis le 26 mai 1502 ! De nombreuses générations l’ont fait vivre. Il a été acheté par René de Cossé, Gouverneur de l’Anjou, au XVIe siècle. Aujourd’hui, Charles-André de Brissac, le fils aîné du treizième duc de Brissac, en est propriétaire. Il y vit avec son épouse, Larissa, une comtesse d’origine hongroise, et leurs quatre enfants.

 Le Duc Charles-André de Brissac gère l’entretien de château et du parc comme un chef d’entreprise amoureux du patrimoine.

Le Duc Charles-André de Brissac gère l’entretien de château et du parc comme un chef d’entreprise amoureux du patrimoine.

Être surpris par un théâtre de 200 places !

Le château possède de très nombreuses pièces. « Je ne les compte plus… ! », explique en souriant le Duc de Brissac. Il y en aurait 204 sur une surface de plus de 8 000 mètres carrés ! Une quinzaine sont ouvertes au public dont un surprenant théâtre, voulu par la marquise de Brissac au XIXe siècle. C’était la petite-fille du célèbre raffineur de sucre Louis Say. La marquise était passionnée de musique, interprète de talent et amie de nombreux artistes. Elle pouvait y tenir les plus grands rôles d’opéras et d’opérettes. Le théâtre compte 200 places sur deux.

Étonnant et superbe théâtre au cœur du château.

Étonnant et superbe théâtre au cœur du château.

Suivre les pas du Roi Louis XIII

La visite nous entraîne dans le grand salon où sont rassemblés des portraits et photos de famille. Dans une vaste salle à manger le couvert est dressé comme si vous deviez y dîner le jour même en compagnie du duc ! la visite se poursuit sur les pas du Roi Louis XIII, venu au château en 1620. Nous découvrons des chambres historiques, une pièce couverte de tapisseries magnifiques et uniques. Une jolie petite chapelle où fut célébré le mariage du duc et de la duchesse. Tout est beau. Des plafonds dorés à la feuille, un mobilier recherché… qui ne cesse d’évoluer. La visite se termine dans le cellier du château, sous une immense voûte de pierres. Les vins de la propriété s’y reposent…

Anjou- Château de Brissac Le salon doré

Le salon doré

Dans le salon doré, deux tapisseries des Gobelins du XVIIIe siècle représentent deux épisodes de l’histoire de Don Quichotte (1782).

Dans le salon doré, deux tapisseries des Gobelins du XVIIIe siècle représentent deux épisodes de l’histoire de Don Quichotte (1782).

Deux cerfs, valeureux combattants d’une chasse à courre datant de 1895 ont mérité une place d’honneur sur un des murs du château.

Deux cerfs, valeureux combattants d’une chasse à courre datant de 1895 ont mérité une place d’honneur sur un des murs du château.

La table de la salle à manger est dressée !

La table de la salle à manger est dressée !

 La Grande galerie (32 m), une des pièces principales du château, est destinée aux festivités. Ses murs sont ornés d’une centaine de petits tableaux.

La Grande galerie (32 m), une des pièces principales du château, est destinée aux festivités. Ses murs sont ornés d’une centaine de petits tableaux.

 La galerie de portraits présente les portraits de plusieurs générations de la famille Cossé-Brissac.

La galerie de portraits présente les portraits de plusieurs générations de la famille Cossé-Brissac.

Anjou - La Chambre du Roi Louis XIII. Il y dormit en 1620 à l’âge de 19 ans.

La Chambre du Roi Louis XIII. Il y dormit en 1620 à l’âge de 19 ans.

 La chambre des chasses et son exceptionnelle tenture du XVIe siècle à motif d’animaux et de vénerie. Elle a appartenu à deux rois : Louis XIV et Louis Philippe.

La chambre des chasses et son exceptionnelle tenture du XVIe siècle à motif d’animaux et de vénerie. Elle a appartenu à deux rois : Louis XIV et Louis Philippe.

 Charles-André de Brissac montre les photos d’un reportage réalisées dans la chapelle lors de son mariage.

Charles-André de Brissac montre les photos d’un reportage réalisées dans la chapelle lors de son mariage.

 Passage dans une salle de billard.

Passage dans une salle de billard.

La magnifique cuisine du château.

La magnifique cuisine du château.

La grande table et la cheminée.

La grande table et la cheminée.

La cuisine encore.

La cuisine encore.

Se balader dans un parc aux arbres centenaires

Le parc paysager du château de Brissac est à découvrir absolument. Le duc y consacre beaucoup de temps. « Un parc, ça se sculpte, il faut du temps et du travail. Mais c’est un grand bonheur ! » Cinq balades thématiques sont proposées, le long d’une rivière ou dans les hauteurs. La promenade de Gilles, la promenade du Mausolée des ducs, avec vue sur la vigne des cinq siècles. La promenade du Pont rouge, près du lac de Diane, la promenade de la cascade Jeanne Say. Et pour terminer, la promenade de l’ancien potager vers le château et la maison du jardinier. Plusieurs points offrent des perspectives majestueuses… On peut visiter les écuries.

Dès l’entrée il faut passer sous un arbre plus que centenaire pour accéder au château.

Dès l’entrée il faut passer sous un arbre plus que centenaire pour accéder au château.

 Dans le parc du château, 28 hectares de vignes.

Dans le parc du château, 28 hectares de vignes.

Une jolie fontaine à l’enfant à l’arrière du château.

Une jolie fontaine à l’enfant à l’arrière du château.

Dormir au château

Charles-André de Brissac se dévoue aujourd’hui sans relâche pour soigner cet édifice qui réclame des soins constants. Un gouffre financier pour l’entretien. Mais le duc et la duchesse ne manquent pas d’imagination pour trouver les financements. Des évènements sont organisés régulièrement au château. Dégustations de vins, tournages de films, marché de Noël, chasse aux œufs de Pâques, rassemblement de montgolfières, réceptions d’entreprise… Et si vous rêvez de vivre la vie de château, des chambres d’hôte peuvent être louées. Vue sur le parc, meubles d’époque… et wifi. Les fantômes ne sont pas garantis ! Chaque année 60 000 personnes viennent visiter le château et son parc.

 Le lit d’une des chambres d’hôtes au cœur du château

Le lit d’une des chambres d’hôtes au cœur du château

Passage dans le cellier sous l’immense voute de pierres.

Passage dans le cellier sous l’immense voute de pierres.

La production des vignobles des Ducs de Brissac.

La production des vignobles des Ducs de Brissac.

Les Plus

La duchesse d’Uzès fut une personnalité marquante du XIXe siècle. Elle fut la première femme de la haute société à passer son permis de conduire. À l’époque on appelait le permis “Licence pour conduire un véhicule à pétrole”. Passionnée de vénerie elle prit 2057 cerfs lors de ses chasses à courre ! Sa fille Mathilde d’Uzès épousa le 11e duc de Brissac.

Dépôt de mobilier national pendant l’Occupation. Le château a abrité le mobilier du Château de Versailles pendant la Seconde guerre mondiale. Il a reçu également des œuvres de plusieurs musées – dont celui du Louvre. La moitié du mobilier du Palais de l’Élysée et du sénat, de la Comédie Française étaient stockées… Ainsi que le trésor de la cathédrale d’Angers et les tapisseries de l’Apocalypse d’Angers.

Château classé. Le château de Brissac est classé au titre des Monuments historiques (1958-1966).

Fenêtre sur le parc.

Fenêtre sur le parc.

Informations pratiques

Château de Brissac. Rue Louis Moron, 49320 Brissac-Quincé. www.chateau-brissac.fr

Jours d’ouverture et horaires. Jusqu’à fin septembre ouvert tous les jours sauf le mardi : 10 h-12 h et 14 h-17 h (dernier accès).

Tarifs. Par solidarité avec les difficultés actuelles que connaît le pays, un tarif réduit unique est proposé pour les visites du château. 10 € pour les adultes (au lieu de 12 €) et 2,50 € pour les moins de 16 ans. Gratuit pour les moins de 8 ans. Une visite libre du château est comprise, ainsi qu’une dégustation des vins de la propriété dans la cave. Visite libre également des cuisines et du souterrain et du parc.

Visites libres. En raison du Covid-19 et des gestes barrières appliqués, aucune visite commentée n’est organisée. Vous pourrez découvrir le château à votre rythme. Des explications sont prévues dans chaque pièce.

Carnet d’adresses en Anjou

HÔTEL

L’Hôtel d’Anjou. Cet établissement plein de charme, situé au cœur d’Angers, va vous faire voyager dans le temps. Créé sous le Second empire, en 1857, il a vu passer Raoul Dufy, Ray Ventura, Maurice Chevalier et bien d‘autres. Son restaurant, la Salamandre, a conservé son cachet historique. Une des salles de séminaire, est à voir avec ses murs en mosaïque art déco. C’est une ancienne salle de bal dont les murs avaient été recouverts. Heureusement des travaux lui ont redonné son aspect d’antan. L’hôtel 4 étoiles compte 53 chambres personnalisées dont 25 Twin. Elles sont toutes équipées de mobilier d’époque. Pour cet été l’hôtel propose nuit achetée = une nuit offerte !

Best Western Hôtel d’Anjou, 1 Boulevard du Maréchal Foch – 49100 Angers. www.hoteldanjou.fr

 La salle de restaurant de l’hôtel d’Anjou

La salle de restaurant de l’hôtel d’Anjou

 Chambre et couloir intérieur

Chambre et couloir intérieur

RESTAURANT

La cabane du chat qui pêche. Restaurant situé sur les bords de la Mayenne, à Cantenay-épinard, près d’Angers. Un lieu très sympa avec une grande terrasse sur pelouse. On y mange aussi très bien avec une cuisine terroir revisitée qui évolue au fil des saisons. Les produits viennent de producteurs locaux. On y déguste une des nouvelles spécialités de l’Anjou, la Gouline. Pour l’apéro, je vous conseille le Chéri Cherry, un cocktail à base de Guignolet d’Angers, de gin et de tonic. Un Guignolet de la maison Giffard, bien sûr, située à quelques kilomètres du restaurant.

La Cabane du chat qui pêche. Formules entre 17 € et 21 €. Rue du Port, à Cantenay-Epinard. www.lacabaneduchatquipeche.com/

Anjou - La Cabane du chat qui pêche, un cadre champêtre au bord d’une rivière.

La Cabane du chat qui pêche, un cadre champêtre au bord d’une rivière.

News d’Anjou

Rendez-vous les 19 et 20 septembre. À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’Anjou a préparé un programme très intéressant. Vous y découvrirez la richesse du patrimoine bâti, archéologique, immatériel ou naturel. Et il y a du choix ! Programme sur www.anjou-tourisme.com

Cointreau. Une autre distillerie est en Anjou, celle de la célèbre maison Cointreau. Une aventure qui a démarré il y a plus de 170 ans et se poursuit aujourd’hui ! On peut visiter cette Maison qui a tout juste inauguré un nouveau circuit de visite, immersif et sensoriel. Renseignements sur www.cointreau.com

Un atelier cocktail, du zeste au shaker est proposé dans les visites de la Maison Cointreau.

Un atelier cocktail, du zeste au shaker est proposé dans les visites de la Maison Cointreau.

Une application mobile pour aider les touristes.
L’entreprise Andégave, d’Angers, a développé une application pour aider les touristes. Elle permet de découvrir les sites touristiques et de loisirs autour d’eux grâce à la géolocalisation. Son nom : Andégave tourisme & loisirs. Elle permet de s’immerger grâce à la réalité augmentée et de proposer des offres de réduction.

Attention, « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé » !

Andégave Tourisme & Loisirs, une application très utile, notamment à Terra Botanica®.

Andégave Tourisme & Loisirs, une application très utile, notamment à Terra Botanica®.

Nous remercions vivement Anjou-Tourisme pour cette belle découverte et particulièrement Douceline Ménard pour sa patience et sa gentillesse. N’hésitez pas à vous rendre sur le site d’Anjou-Tourisme riche en informations et bons conseils.

Pour en savoir plus sur l’Anjou

Reportage photos Caroline Paux

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/la-puisaye-lieu-secret-en-bourgogne/

Les commentaires ne sont pas disponibles!