Suivez-nous au Brabant-Septentrional sur les pas de Vincent Van Gogh (Pays-Bas)

Evasion, Hôtels & Hébergements, Idées Week-End

Suivez-nous au Brabant-Septentrional sur les pas de Vincent Van Gogh (Pays-Bas)

292

Pour comprendre qui était Van Gogh, il faut se plonger dans son enfance, son adolescence et sa vie d’adulte. C’est ce que nous avons fait en allant aux Pays-Bas. De Nuenen à Bois-Le-Duc et Zundert, Van Gogh nous est apparu sous un jour nouveau. Une découverte passionnante que nous vous conseillons d’effectuer. Suivez-vous dans les pas de Van Gogh.

C’est mort né qu’est venu au monde le premier fils du pasteur Theodorus Van Gogh et de son épouse Anna Cornelia. Un an plus tard, le 30 mars 1853, jour pour jour après le décès du premier fils, voit le jour un second fils, en bonne santé. Ses parents le nomme Vincent Willem, du même prénom que celui mort-né. Il s’agissait des deux prénoms des deux grands-pères. Etonnant et pas vraiment glamour de donner comme prénom à leur second fils, celui de premier mort né. Autant dire que, Vincent Willem arrive sur terre avec un ombre qui plane au-dessus de sa tête. Si les parents de Vincent n’ont pas été étonné ni bouleversé par cette coïncidence, des psychanalystes furent fascinés par tel événement. D’ailleurs, il semblerait que la tendance de Vincent au paradoxe se soit développée à cause d’elle.

La maison de Vincent van Gogh se trouve à l'endroit de la maison natale de l'artiste. C'est dans ce centre artistique que le souvenir de la jeunesse de Vincent van Gogh se perpétue et que l'influence de celle-ci sur la vie du futur artiste reste vivace.

La maison de Vincent van Gogh se trouve à l’endroit de la maison natale de l’artiste. C’est dans ce centre artistique que le souvenir de la jeunesse de Vincent van Gogh se perpétue et que l’influence de celle-ci sur la vie du futur artiste reste vivace.

La famille Van Gogh

La famille de Vincent Van Gogh menait une vie simple dans la petite paroisse de Zindert située près de Breda. Dans cette famille modeste, on était pasteur de père en fils. Theodorus Van Gogh n’avait pas failli à cette tradition. En revanche, il était attaché au parti de Groningue et non à la foi Calviniste. Ce parti correspondait à une bifurcation libérale de l’église hollandaise réformée. Le milieu laborieux et dévot de sa famille a fortement marqué Vincent Van Gogh. Il semblerait que Vincent ait tenté de se libérer du monde plein de prévenance qui lui avait été inculqué dès son enfance. Cette tentative de libération transparait dans la violence éruptive de ses manifestations d’expression. Theodorus et Anna Cornelia ont donné le jour à six enfants. Vincent fut le premier en bonne santé, suivi par Anna Cornelia (1855(, Theo (1857), Elisabetha Huberta (1859), Willemina Jacoba (1862) et Cornelis Vincent (1867).

A savoir

Vincent Van Gogh ne conservera des contacts qu’avec deux d’entre eux. Willemina fut destinataire de vingt lettres qui ont été conservées. Elle date de la fin de la vie de Vincent. Quand à Theo, il fut le financier, le confesseur et le public de l’artiste. Durant sa courte vie, Vincent Van Gogh a peint 871 tableaux.

Une jolie maison de Zundert

Une jolie maison de Zundert

Un autoportrait de Vincent Van Gogh

Un autoportrait de Vincent Van Gogh

Sublime portrait de Vincent Van Gogh

Sublime portrait de Vincent Van Gogh

Vincent Van Gogh, marqué par son enfance

Leur enfance a marqué la fratrie. Pendant une de ses crises, Vincent pleura le bonheur vécu à Zundert. « Pendant ma maladie, j’ai vu chaque pièce de la maison de Zundert devant moi, chaque chemin, chaque plante du jardin, les environs, les champs, les voisins, le cimetière, l’église, notre potager derrière la maison jusqu’au nid de pie construit dans le grand acacia du cimetière. ». La nostalgie de son enfance ne laissera aucun répit à Vincent Van Gogh durant la dernière année de sa vie. Quatre des oncles de Vincent Van Gogh eurent un rôle déterminant dans sa vie. Tous évoluaient dans le domaine de l’art. La constante pression du conformisme a lourdement pesée sur Vincent. Il se sentait épié, jugé, critiqué et mal aimé. Vous conter la vie de Vincent serait trop long. Aujourd’hui, je vous propose un cours voyage sur les traces de cet immense artiste peintre.

Sur les pas de Vincent Van Gogh

C’est sur les rives de la Kleine Dommel situé à la limite de Nuenen et d’Eindhoven que débute notre périple. Petite escale gourmande au Moulin à Eau d’Oppwetten niché sur une petite île. Ce ravissant Moulin, transformé en restaurant, est pittoresque. Ce lieu réunit l’artisanat, l’hospitalité, la nature, la bonne nourriture et les boissons. Vincent Van Gogh y avait ses habitudes. Il l’a d’ailleurs peint en 1884. Après un repas sur le pouce, direction Nuenen. Ce charmant village, situé au Sud des Pays-Bas, n’est qu’à quatre heures trente de voiture de Paris. Véritable musée à ciel ouvert, il possède vingt et un sites ayant un lien avec Van Gogh. Un quart de l’oeuvre du peintre a été réalisée dans le Brabant.

Moulin à Eau d'Oppwetten

Moulin à Eau d’Oppwetten

Moulin à Eau d'Oppwetten

Une situation idyllique pour ce superbe moulin.

Moulin à Eau d'Oppwetten

Un lieu idéal pour se détendre.

Vincent Van Gogh et Nuenen

C’est en décembre 1883 que Vincent Van Gogh découvre le village de Nuenen. Son père, pasteur de l’Église réformée, habite le presbytère. Pendant une courte période, sa mère lui offre le gîte et le couvert. Afin de pouvoir peindre, il aménage son atelier dans le lavoir. C’est lors de ce séjour à Nuenen qu’il va découvrir l’amour. En effet, dans la maison qui jouxte la cure de son père, vivent quatre soeurs. Dévotes, elle portent secours aux malades et aux pauvres. La mère de Vincent Van Gogh ayant eu un accident, elles viennent la voir régulièrement. La plus jeune, Margaretha Cornelia (dite Margot) Begemann, âgée de trente-huit ans, s’attache à Vincent. Une liaison commence très discrètement… Vincent travaille avec ardeur, ce qui lui permet de rembourser ses dettes :  » Je me félicite de ne plus rien devoir à mes fournisseurs « . Une situation rarissime pour l’artiste.

Vincent Van Gogh - Images anciennes montrant le presbytère de son père à l'époque.

Images anciennes montrant le presbytère de son père à l’époque.

Vincent Van Gogh - Le village de Nuenen

Le village de Nuenen

L'atelier de Vincent Van Gogh situé dans le jardin du Presbytère de son père

L’atelier de Vincent Van Gogh situé dans le jardin du Presbytère de son père

Des explications intéressantes sur l'histoire du presbytère.

Des explications intéressantes sur l’histoire du presbytère.

La petite église protestante où le père de Vincent prêchait. En Janvier 1884, il ma peignit pour sa mère afin de la réconforter pendant son alitement.

La petite église protestante où le père de Vincent prêchait. En Janvier 1884, il ma peignit pour sa mère afin de la réconforter pendant son alitement.

La petite église protestante où le père de Vincent prêchait. En Janvier 1884, il ma peignit pour sa mère afin de la réconforter pendant son alitement.

Cette petite église date de 1824. Elle a été classée monument national.

Des fidèles qui entrent dans la petite église.

Des fidèles qui entrent dans la petite église.

Un courrier adressé à Vincent Van Gogh

Un courrier adressé à Vincent Van Gogh

Une situation compliquée

Pour pouvoir épouser Margot, bien qu’il n’en soit pas amoureux, il doit gagner beaucoup d’argent. Pour ce faire, il passe un arrangement avec son frère Theo pour qu’il vende ses toiles. Mais Theo veut bien l’aider financièrement pas vendre ses peintures. Theo lui envoie 200 florins. Cette somme permet à Vincent de louer un grand atelier et de disposer de plus de modèles. Vincent respecte et estime Margot avec laquelle il se promène. Il la trouve douce et délicate. Enchanté par cette paisible relation, il envisage de s’installer dans le Brabant. Malheureusement, la famille de Margot s’oppose à ce mariage. Elle considère Vincent Van Gogh comme un va-nu-pieds tout juste sorti des bras d’une prostituée… Son père et ses soeurs sont persuadés qu’il en veut à la dote de Margot. 

La fin d’une belle romance

Margot est ébranlée par la réaction de sa famille. Fragile, elle ne sait pas se défendre et pense qu’elle a commis une faute impardonnable en raison des reproches qui lui sont faits. Elle craque et veut mourir. Lors d’une promenade avec Vincent, elle a un malaise et avoue qu’elle a avalé de la strychnine dans un accès de désespoir. Il l’emmène chez un ami médecin. La santé de Margot est fortement ébranlée :  » il faut craindre la « melancolia » ou la « mania religiosa » explique ce médecin. Il la trouve trop faible pour se marier et lui conseille d’en abandonner l’idée. Clap de fin sur son amour pour Vincent. La méchanceté et l’hypocrisie de son entourage et du voisinage auront eu raison de cette idylle.

Musée Van Gogh Village

Anciennement Vincent, ce musée abrite une collection permanente d’œuvres originales de Van Gogh. La période brabançonne de son oeuvre est bien mise en valeur. Nous avons apprécié la scénographie qui comporte des reconstitutions d’intérieurs de l’époque. Vous pourrez voir des documents, lettres, répliques de toiles sur chevalets et photographies. Mais également des coiffes blanches typiques de la province de Brabant représentés dans ses toiles. Vraiment intéressant, le fait d’être guidé de manière interactive dans le monde et les pensées du peintre. En mai dernier, a ouvert le Van Gogh Village. Vous y découvrirez ce qu’à fait l’artiste de décembre 1883 à novembre 1885.
https://www.vangoghbrabant.com/en/home/nuenen

Vincent Van Gogh - Un musée dédié à Vincent Van Gogh

Un musée dédié à Vincent Van Gogh

Vincent Van Gogh - Une belle découverte des oeuvres de Vincent Van Gogh.

Une belle découverte des oeuvres de Vincent Van Gogh.

Des coiffes d'époque

Des coiffes d’époque

Un métier à tisser d'époque.

Un métier à tisser d’époque.

Le cadre qui permettait à Vincent d'évaluer les perspectives.

Le cadre qui permettait à Vincent d’évaluer les perspectives.

Des sabots et objets d'époque.

Des sabots et objets d’époque.

Vincent Van Gogh - les esquives avant le tableau.

Les esquives avant le tableau.

L’artiste

« À Nuenen, je me sens chez moi » disait Vincent Van Gogh. Au musée Van Gogh Village, nous découvrons une partie de la vie et des oeuvres de l’artiste. Dans le Brabant, Vincent Van Gogh sillonne les prairies marécageuses mais également les terres que cultivent les paysans. Il aime aussi parcourir les forêts. Il avait pour habitude de dire  » La beauté de la nature ma laisse sans voix ». Pour peindre ses toiles, il engage des tourbiers, tisserands et paysans qui vivent du travail de leurs mains. Ce seront ses modèles. « Je suis touché par leurs visages rêveurs, absents comme ceux des somnambules et pris de pitié pour ces petits gens toujours méprisés. » clamait-il à son entourrage. Toutefois, il est également impressionné par les maisons aux toits de chaume ou de roseaux. Il les compare à des nids d’oiseaux.

Des peintures qui lui ressemblent

Une toile est particulièrement intéressante. Il s’agit des mangeurs de pommes de terre, son premier chef-d’oeuvre. Dans cette peinture, Vincent Van Gogh immortalise la famille De Groot réunie autour d’un repas frugal. La lumière de la lampe à huile tombe sur les coiffures, les visages, les mains et les plis des vêtements. « Ce pourrait être un vrai tableau paysan. Je suis sûr que c’en est un. » estimait l’artiste. Un second tableau a tenu un rôle important dans la vie du peintre. C’est celui de la Nature morte avec bible (réalisée au décès de son père). Vincent Van Gogh a peint une bible ouverte, un cierge éteint et La Joie de vivre d’Emile Zola. « Je suis un artiste : toujours chercher sans jamais trouver la perfection. » disait-il.

A savoir

Vous avez la possibilité de faire une photo sur la fameuse table des mangeurs de pommes de terre. Un souvenir sympathique à ramener chez vous.

Tableau des mangeurs de Pommes de Terre

Tableau des mangeurs de Pommes de Terre

Gros plan sur les mangeurs de Pommes de Terre

Gros plan sur les mangeurs de Pommes de Terre

La table des mangeurs de pommes de terre avec laquelle vous pouvez faire des photos de vous.

La table des mangeurs de pommes de terre avec laquelle vous pouvez faire des photos de vous.

Den Bosch 

Après la découverte de Nuenen, nous arrivons à Den Bosch ou Bois-le-Duc. Bois-le-Duc est une traduction en français du nom néerlandais de la ville, ‘s-Hertogenbosch, ou familièrement Den Bosch. Bois-le-Duc vient de période pendant laquelle Napoléon Bonaparte a annexé le pays à la France. A cette époque, la ville était la préfecture du département des Bouches-du-Rhin. Maintenant, elle est devenue capitale de la province du Brabant. C’est une des quatre villes principales du Duché de Brabant. Elle a été fondée en 1185 par le duc Henri 1er de Brabant. Située au confluent de l’Aa et du Dommel, elle doit sa notoriété à son centre ville médiéval, sa magnifique cathédrale gothique Saint-Jean, ses canaux tunnels uniques et ses nombreuses et jolies vieilles rues. La cathédrale Saint-Jean, de style gothique flamboyant est un lieu de pèlerinage marial. L’image miraculeuse de la Sainte Vierge s’appelle la Douce Mère (de Zoete Moeder).

Un patrimoine bien conservé

Bien préservé, le patrimoine architectural a conservé les caractéristiques locales comme les maisons étroites typiquement néerlandaises ou flamandes. La cathédrale Saint-Jean, imposant édifice gothique (14ème et 16e siècles) en brique et pierre comporte des éléments décoratifs rares. Tel que des personnages réalistes et fantastiques chevauchant ses arcs-boutants.

Musée Het Noord-Brabants (HNBM)

C’est par Jacqueline Grandjean, directrice du musée, que nous sommes accueillis. Le musée du Brabant-Septentrional est l’unique édifice brabançon abritant une collection permanente d’œuvres originales de Van Gogh. Le bâtiment qui abrite ce musée est l’ancien palais du gouvernement. Il possède douze oeuvres originales de Vincent Van Gogh et des documents personnels du peinte. Sans oublier de nombreuses photographies. Une projection murale montre des images de l’œuvre de Van Gogh datant de ces périodes brabançonne et française. Le bâtiment a fait l’objet d’un importante rénovation suivie d’une réouverture en 2013. Des expositions temporaires sont présentées dans la galerie du jardin et l’aile du bâtiment. La collection permanente permet de découvrir des œuvres de la fin du Moyen Âge, du XVIe siècle de Pieter Bruegel le Jeune ainsi que des œuvres contemporaines.
https://www.hetnoordbrabantsmuseum.nl/en/

A savoir

Le musée a acheté « Le jardin du presbytère à Nuenen » à un collectionneur privé. Cette œuvre de 1885 est la dernière aquarelle connue de Van Gogh à Nuenen.
Musée Het Noord-Brabants (HNBM) - Des oeuvres de Vincent et autres artistes.

Musée Het Noord-Brabants (HNBM) – Des oeuvres de Vincent et autres artistes.

Musée Het Noord-Brabants (HNBM) - Des oeuvres de Vincent et autres artistes.

Une superbe exposition

Vincent Van Gogh - Le Musée Het Noord-Brabants vaut d'être découvert.

Des collections qui valent d’être vues

Des objets du quotidien

Des objets du quotidien

Les visiteurs admirent les oeuvres présentées.

Les visiteurs admirent les oeuvres présentées.

Les visiteurs admirent les oeuvres présentées.

Un superbe tableau

Un traité d'Aquarelle

Un traité d’Aquarelle

Femme en train de filer la laine.

Femme en train de filer la laine.

Zundert 

Toujours sur les pas de Vincent Van Gogh, nous arrivons à Zundert. C’est dans cette ville, en 1853, qu’est né l’artiste. Il y a passé les seize premières année de sa vie. Tout comme c’est dans cet environnement que lui est venu la fascination de la vie paysane, le travail manuel et la nature. La maison natale était un presbytère. C’est à cet emplacement qu’a été construit le centre culturel. Tout au long du parcours, nous découvrons des photos du peintre et de son frère Theo. Visite qui nous plonge littéralement dans la jeunesse de Vincent. Indépendamment de l’exposition permanente Vincent van Gogh, nous ressentons bien les racines du peintre. En effet, son influence est représentée par le biais d’expositions temporaires sur des artistes des XXème et XXIème siècles.
https://www.vangoghhuis.com/en/

A savoir

Le jardin a été réorganisé exactement comme l’avait aménagé la mère de Vincent. Au coin de la rue, vous verrez l’église où prêchait son père et que l’artiste a également peinte. Originale, dans la boutique du musée, il est vendu des bouteilles contenant l’eau de source que la famille Van Gogh utilisait. Nous avons pu voir la source qui est toujours dans le jardin. Les touristes japonais raffolent de ce genre de souvenir.

Vincent Van Gogh - Théo le frère de Vincent

Théo le frère de Vincent

Autoportrait de Vincent Van Gogh

Autoportrait de Vincent Van Gogh

Un dessin de Vincent Van Gogh

Un dessin de Vincent Van Gogh

La source d'eau situé dans le jardin de la maison Van Gogh.

La source d’eau situé dans le jardin de la maison Van Gogh.

Bouteilles contenant de l'eau de source de la famille Van Gogh.

Bouteilles contenant de l’eau de source de la famille Van Gogh.

La boutique du musée regorge d'objet à l'effigie de Vincent Van Gogh.

La boutique du musée regorge d’objet à l’effigie de Vincent Van Gogh.

L’église et le Cimetière

Dans la petite église prêchait le père de Vincent en 1849. C’est d’ailleurs là qu’il fut baptisé. Chaque dimanche, il venait écouter son père prêcher. Dans le cimetière se trouve toujours la tombe du petit frère mort-né. Ce qui est terrible, c’est que ses parents lui ont donné le même prénom. Un fardeau lourd à porter. Enfant, Vincent venait jouer dans ce cimetière car il aimait le calme et la paix. A quelques pas de l’église, il y une maison. Il venait parfois y rejoindre son père. Elle a été transformée en atelier permanent pour les artistes et elle comporte une galerie d’art. En sortant du jardin situé devant l’église pour retourner vers le village, on peut voir une statue représentant Vincent avec son frère Théo. Cette œuvre a été réalisée par le célèbre sculpteur Ossip Zadkine.

La petite église prêchait le père de Vincent en 1849.

La petite église prêchait le père de Vincent en 1849.

Les bancs sur lesquels s'asseyaient les fidèles.

Les bancs sur lesquels s’asseyaient les fidèles.

L'orgue de la petite église.

L’orgue de la petite église.

Sur la gauche, la tombe du petit Vincent mort né.

Sur la gauche, la tombe du petit Vincent mort né.

La petite maison transformée en atelier permanent pour les artistes. Elle comporte une galerie d'art.

La petite maison transformée en atelier permanent pour les artistes. Elle comporte une galerie d’art.

Une belle statue située à proximité de l'église.

Une belle statue située à proximité de l’église.

Etten-Leur et Vincent Van Gogh

C’est dans cette ville que Vincent Van Gogh a décidé de devenir peintre. En effet, Vincent a vécu une vie d’errance. Il s’est essayé à la profession d’instituteur, de pasteur et de marchand d’art. Vincent. A l’âge de 28 ans, il revient chez ses parents à Etten (aujourd’hui Etten-Leur). Une fois installé chez eux, il réalise alors qu’il a surtout fait ce que les autres attendaient de lui. Pourtant, son rêve était de devenir artiste. C’est là qu’il décide de consacrer tout son temps au dessin et à la peinture. À Etten, il se fait enregistrer comme artiste-peintre. Un tournant important pour lui. Grâce à son frère Théo, il réussi à convaincre son père d’accepter cette décision. Il lui explique qu’il travaillera comme illustrateur.

L’Eglise Van Gogh d’Etten-Leur

En visitant l’église Van Gogh d’Etten-Leur, vous découvrirez les débuts de la carrière artistique de Vincent. Dans cette église l’aide de Théo à son frère est expliquée de manière détaillée. D’ailleurs, le document officiel y est conservé. Sans le soutien moral et financier de Theo, Vincent n’aurait jamais pu poursuivre sa carrière de peintre. Huit thèmes montrent de manière parlante et colorée où il trouvait son inspiration. Après la visite de cette belle église, nous vous conseillons de faire un tour dans la ville en partant de l’ancien presbytère à la ruelle Leursestraatje où Van Gogh a dessiné les magnifiques saules têtards. En effectuant cette promenade, vous découvrirez l’un des plus importants lieux d’autoportraits au monde.Un mur de 12 mètres sur 12 représente l’endroit idéal pour prendre des photos.
https://www.holland.com/fr/tourisme/laissez-vous-inspirer/en-ce-moment/van-gogh/eglise-van-gogh.htm

Vincent Van Gogh - Une statue qui le représente

Statue de Vincent Van Gogh

Eglise Van Gogh d'Essen-Leur

Maquette de l’Eglise Van Gogh d’Essen-Leur

La nef de l'église

La nef de l’église

Un lieu d'exposition bien agencé.

Un lieu d’exposition bien agencé.

Des autoportraits de Vincent Van Gogh.

Des autoportraits de Vincent Van Gogh.

Un grand mur avec des vidéos qui retracent la vie de Vincent Van Gogh.

Un grand mur avec des vidéos qui retracent la vie de Vincent Van Gogh.

Une magnifique fresque qui représente la vie de Vincent Van Gogh.

Une magnifique fresque qui représente la vie de Vincent Van Gogh.

Informations pratiques

Où loger

Golden Tulip Hotel Central
Burgemeester Loeffplein 98
5211 RX Den Bosch, Brabant, Pays-Bas

Où se restaurer

Restaurant Bij de Nonnen
Molenstraat 11, 4881 CP Zundert, Pays-Bas
Téléphone : +31 76 597 2311

Au restaurant du musée Het Noord-Brabants (HNBM) 

Des asperges tendres et savoureuses

Des asperges tendres et savoureuses

Du poisson et ses petits légumes

Du poisson et ses petits légumes

Un dessert original avec le portrait de Vincent Van Gout en accompagnement

Un dessert original avec le portrait de Vincent Van Gout en accompagnement

Le Moulin à eau
https://www.dewatermolenvanopwetten.nl/restaurant/

Office du Tourisme des Pays Bas
https://www.holland.com/fr/tourisme.htm

Pour en savoir plus

https://www.instagram.com/explore/tags/visitnetherlands/
https://www.instagram.com/visitnetherlands/

Photos : Gaëlle Alban

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/cinq-lieux-a-visiter-records-guinness/

Les commentaires ne sont pas disponibles!