Le XIXe siècle à l’honneur dans trois belles expositions parisiennes à ne pas rater

A la une, Expositions

Le XIXe siècle à l’honneur dans trois belles expositions parisiennes à ne pas rater

373

Le printemps est une époque propice à la beauté, faisant fleurir les arbres autant que les événements artistiques. Cette année, la synchronisation est parfaite. Chefs-d’oeuvre et cerisiers en fleurs ravissent également nos journées, au point de nous faire hésiter parfois entre promenade au parc et visite au musée. Le XIXe siècle, cependant, saura retenir notre attention.

Trois expositions parisiennes glorifient la grandeur et l’épanouissement artistique de ce siècle magnifique, grand époque du chemin de fer, de la photographie et des fêtes en plein air. Profitez-en !

XIXè Siècle - Le Soleil couronné, Normandie, photo de Gustave Le Gray, 1856-57 ©V.Collet

Le Soleil couronné, Normandie, photo de Gustave Le Gray, 1856-57 ©V.Collet

Un XIXe siècle plein de surprises

Pastels. De Millet à Redon

Très joli événement que cette exposition consacrée à la technique particulière et si difficile qu’est le pastel. En effet, celui-ci n’autorise pas le repentir. A cheval entre peinture et dessin, il utilise des pigments purs et crée une matière en suspension sur le grain de papier, dont la vibration fait la beauté mais aussi la grande fragilité. Très en vogue au XVIIIe siècle, avec notamment pour maîtres Chardin, Watteau  ou Quentin de La Tour, le pastel passe de mode à la Révolution pour renaître entre la seconde moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Le musée d’Orsay qui en possède environ 500, en expose ici une centaine. Un événement qui ne s’était pas produit depuis 2009 surtout pour des raisons de bonne conservation des oeuvres.

Millet, Caillebotte, Puvis de Chavanne…

Huit grands thèmes scandent l’exposition abordant tour à tour le portrait, la vie rurale, le paysage, la modernité, l’intimité, l’imaginaire et le monde intérieur. Et tous les grands artistes défilent de Millet à Redon en passant par Degas, Monet, Caillebotte, Boudin, Vuillard ou Puvis de Chavanne. On se régale devant tant de velouté, de douceur, de sensibilité, de tactilité, sensation qu’Ernst Junger n’hésitait pas à qualifier d’ « érotique ». Une exposition où l’on se régalera des grands classiques tout en découvrant des noms moins connus et non moins talentueux.

XIXè Siècle - Le Nageur par Gustave Caillebotte, 1877 ©V.Collet

Le Nageur par Gustave Caillebotte, 1877 ©V.Collet

Mère et enfant sur fond vert par Mary Cassatt, 1897 ©V.Collet

Mère et enfant sur fond vert par Mary Cassatt, 1897 ©V.Collet

XIX§ Siècle - La Coquille par Odilon Redon, 1910 ©V.Collet

La Coquille par Odilon Redon, 1910 ©V.Collet

Un parc la nuit par Jozsef Rippl-Ronai, vers 1892-1895 ©V.Collet

Un parc la nuit par Jozsef Rippl-Ronai, vers 1892-1895 ©V.Collet

XIXè Siècle - Le Lac Léman par Lucien Lévy-Dhurmer, 1925 ©V.Collet

Le Lac Léman par Lucien Lévy-Dhurmer, 1925 ©V.Collet

Pastels, de Millet à Redon

Exposition jusqu’au 2 juillet 2023

Musée d’Orsay 

Esplanade Valéry Giscard d’Estaing
75007 Paris.
Tél.: 01 40 49 48 14
Réservation en ligne recommandée.
www.musee-orsay.fr 

Léon Monet, frère de l’artiste et collectionneur

Tous connaissent le peintre Claude Monet, génial chef de file de l’impressionnisme. Mais qui a entendu parler de Léon Monet, son frère qui eut pourtant un rôle non négligeable dans le monde de l’art à l’époque? En 1872, alors que Claude peint Impression, soleil levant, célèbre tableau qui devait donner son nom à l’impressionnisme, Léon, industriel spécialisé dans la chimie des couleurs fonde la Société Industrielle de Rouen et décide de soutenir son frère et ses amis impressionnistes. Il constituera ainsi une des plus belles collections d’art moderne de la région.

De la collection à l’industrie de la couleur

L’exposition réunit cet ensemble d’oeuvres qui compte aussi des artistes de l’Ecole de Rouen. Elle met en lumière les liens privilégiés entre les deux frères et certains artistes tels Sisley, Pissarro ou Renoir. Plus original encore, elle donne à voir des recettes de couleur, des échantillons de tissus (notamment des « indiennes ») et des livres de comptes évoquant le Rouen industriel de l’époque. Une ville qui, grâce aux colorant synthétiques, devait connaître, dans le dernier quart du XIXe siècle, une véritable révolution.

Claude Monet par Auguste Renoir (1875) et à droite, Portrait de Léon Monet par Claude Monet (1874) ©V.Collet

Claude Monet par Auguste Renoir (1875) et à droite, Portrait de Léon Monet par Claude Monet (1874) ©V.Collet

XIXè Siècle - Méditation. Madame Monet au canapé par Claude Monet vers 1871 ©V.Collet

Méditation. Madame Monet au canapé par Claude Monet vers 1871 ©V.Collet

Visiteurs devant une Cathédrale et un paysage rouennais de Claude Monet ©V.Collet

Visiteurs devant une Cathédrale et un paysage rouennais de Claude Monet ©V.Collet

La fabrication des couleurs, Société Industrielle de Rouen ©V.Collet

La fabrication des couleurs, Société Industrielle de Rouen ©V.Collet

Affiche suisse et à droite livre d’échantillons de tissus ©V.Collet

Affiche suisse et à droite livre d’échantillons de tissus ©V.Collet

Léon Monet, frère de l’artiste et collectionneur

Exposition jusqu’au 16 juillet 2023

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
Réservation conseillée
www.museeduluxembourg.fr 

« Manet/Degas » au musée d’Orsay

Enfin, la grande exposition du musée d’Orsay dont nous avons déjà parlé dans Dynamic Seniors, mérite bien une petite piqure de rappel… En effet, exposer en parallèle les peintures de deux artistes est un exercice difficile et périlleux, car sujet aux polémiques. Chaque visiteur, en fait, ne peut s’empêcher de mettre en rivalité et de comparer ce qui, en réalité ne peut guère l’être : le talent de deux phares de la peinture. Le propos de l’exposition est ailleurs. Plus que les peintures de Manet et de Degas à proprement parler, ce sont leurs vies, leurs goûts (et dégouts), leur engagement, leur vision du monde ou leurs relations sociales que l’on met ici en parallèle. Un excellent prétexte pour nous montrer une gerbe de chefs-d’oeuvre du XIXe siècle provenant des musées français (Orsay, Orangerie etc.) et surtout du Metropolitan Museum of Art de New York qui s’est montré très généreux.

Du portrait aux courses ou aux parisiennes

Quelque 200 oeuvres s’offrent ainsi à notre regard, moitié peintures et moitié arts graphiques. Pour une exposition qui se divise en 14 sections thématiques. On y examine tour à tour la relation à la fois amicale et rivale de Manet et de Degas. Leur origine sociale et les cercles qu’ils fréquentaient (celui de Berthe Morisot). Leur engagement politique et leur lien avec l’impressionnisme. Les thématiques de leurs oeuvres, des portraits au nu et des courses aux parisiennes. Un très beau parcours ou Manet l’extraverti et Degas le secret nous font bien des confidences…

La Lecture par Edouard Manet (Détail), vers 1866. Musée d’Orsay ©RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/Hervé Lewandowski

La Lecture par Edouard Manet (Détail), vers 1866. Musée d’Orsay ©RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/Hervé Lewandowski

Le tub par Edgar Degas, 1886 (Détail, pastel). Musée d’Orsay. ©Musée d’Orsay, Dit.RMN-Grand Palais/Hervé Lewandowski

Le tub par Edgar Degas, 1886 (Détail, pastel). Musée d’Orsay. ©Musée d’Orsay, Dit.RMN-Grand Palais/Hervé Lewandowski

La Prune et La Modiste par Manet, vers 1877 et 1881 (détails). National gallery of Arts, Washington et Fine Arts Museum of San Francisco

La Prune et La Modiste par Manet, vers 1877 et 1881 (détails). National gallery of Arts, Washington et Fine Arts Museum of San Francisco

Intérieur par Edgar Degas, 1868-1869 Philadelphia Museum of Art

Intérieur par Edgar Degas, 1868-1869 Philadelphia Museum of Art

Manet/Degas

Exposition jusqu’au 23 juillet

Musée d’Orsay
Esplanade Valéry Giscard d’Estaing
75007 Paris.
Tél.: 01 40 49 48 14
Réservation en ligne recommandée. 

www.musee-orsay.fr 

Photo d’ouverture: Baigneuse allongée sur le sol par Edgar Degas, pastel, 1886.

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/la-part-de-reve-respirer-sentir-marcher/

Les commentaires ne sont pas disponibles!