À Hastings, le plus récent des musées d’art contemporain de la Creative Coast

Evasion, Voyages

À Hastings, le plus récent des musées d’art contemporain de la Creative Coast

259

Le Coronavirus qui oblige au confinement ne nous empêchera pas de voyager virtuellement. Nous poursuivons ainsi notre voyage sur la côte sud-est de la Grande-Bretagne pour la Creative Coast. Cette nouvelle expérience de voyage culturel, est prévue normalement entre mai et novembre. Sept œuvres importantes réalisées par des artistes contemporains internationaux vont célébrer le littoral et relier les villes entre-elles. Un parcours culturel à découvrir, sur les côtes du Kent, de l’Essex et du Sussex. Plusieurs grandes villes anglaises vont accueillir ces œuvres. De Folkestone à Bognor Regis, en passant par Hastings, Bexhill-on-Sea, Eastbourne, Brighton. Après Folkestone, nous voici à Hastings, nouvelle étape de la balade culturelle sur la côte anglaise.

La plage de galets accueille les bateaux de pêche

Les bateaux, les filets, bacs et nasse des pêcheurs trouvent naturellement leur place sur la plage.

Les bateaux, les filets, bacs et nasse des pêcheurs trouvent naturellement leur place sur la plage.

Deuxième étape de notre Creative Coast, à 1 h 15 de Folkestone, nous arrivons à Hastings (Sussex). Hastings s’est rendue célèbre grâce à la bataille historique qui confronta Guillaume le Conquérant au roi Harold au XIe siècle.

Nous allons visiter le Hastings Contemporary. Ce musée d’art contemporain est situé à quelques pas d’une immense plage de galets. Une des plus anciennes plages de pêche d’Europe où “se posent” les bateaux. “Se posent”, car ici, les navires sont tirés directement sur la plage de galets. La ville n’a pas de réel port de pêche à cause des tempêtes qui, à chaque fois détruisaient les édifices.

Hastings - Les bateaux sont tirés de l’eau à chaque retour de pêche pour les mettre à l’abri des vagues.

Les bateaux sont tirés de l’eau à chaque retour de pêche pour les mettre à l’abri des vagues.

The Hasting Contemporary

C’est le plus récent des musées contemporains de Grande-Bretagne. The Hastings Contemporary, tout en noir, ressemble à une ancienne baraque de pêcheur. Comme les “Net Huts”, de grandes cabanes en planches noires qui étaient utilisées par les pêcheurs pour stocker leur matériel. Ce musée est parfaitement intégré aux lieux. Le bâtiment a été conçu par HAT Projects de façon durable et dans le respect de l’environnement. Ouvert en 2012 il a reçu plusieurs prix architecturaux. C’est le plus récent des musées contemporains de Grande-Bretagne. Ici, il n’y a pas de grandes salles, comme dans la plupart des musées. La volonté est de permettre aux visiteurs d’évoluer au plus près des œuvres.

The Hastings Contemporary ressemble aux grandes cabanes en planches noires traditionnelles des pêcheurs.

The Hastings Contemporary ressemble aux grandes cabanes en planches noires traditionnelles des pêcheurs.

Hastings - Les visiteurs peuvent évoluer au plus près des œuvres. Ici Place, un triptyque de Victor Willing (1976-1978)

Les visiteurs peuvent évoluer au plus près des œuvres. Ici Place, un triptyque de Victor Willing (1976-1978)

L’affiche de l’exposition Victor Willing

L’affiche de l’exposition Victor Willing

Découverte de l’artiste britannique Victor Willing

Hastings Contemporary accueille plusieurs expositions chaque année. Le musée défend l’art moderne et contemporain avec un programme audacieux et ambitieux. Il montre les œuvres d’artistes internationaux importants et celles d’artistes émergents. Il explore régulièrement la riche histoire culturelle des artistes du sud-est de l’Angleterre. Lors de notre passage le musée présentait la première rétrospective de l’artiste britannique Victor Willing (1928-1988). Le public connaissait plutôt les œuvres de son épouse, la grande artiste peintre Paula Rego, et pourtant… Jeune, Victor Willing a travaillé avec Marcel Duchamp, Francis Bacon. Puis il est parti vivre au Portugal, pays de naissance de sa femme où il s’est fait oublier. Il a pourtant continué à travailler et son œuvre a beaucoup évolué au fil du temps. Atteint de la sclérose en plaques il s’est libéré et son œuvre est entré dans un autre univers. Ses tableaux dégagent énormément d’émotion, notamment son dernier autoportrait.

Quelques portraits réalisés par Victor Willing. On attribue à l’artiste une centaine d’œuvres.

Quelques portraits réalisés par Victor Willing. On attribue à l’artiste une centaine d’œuvres.

Hastings - “The Estate” de Victor Willing.

“The Estate” de Victor Willing.

“Self Portrait of 70”, de Victor Willing, le dernier auto-portrait de l’artiste peu de temps avant sa mort à l’age de 60 ans.

“Self Portrait of 70”, de Victor Willing, le dernier auto-portrait de l’artiste peu de temps avant sa mort à l’age de 60 ans.

Exposition actuelle

Anne Ryan. Le musée présente plusieurs expositions chaque année. En janvier a député celle d’Anne Ryan, une artiste Irlandaise bien connue pour ses « découpes ». Ses peintures sont toujours très colorées et tridimensionnelles. Pour l’exposition, l’artiste a rassemblé de nombreuses nouvelles œuvres utilisant des matériaux et des procédés développés récemment. Le titre de son exposition, “Earthly Delites” (Délice terrestre) en dit long sur son œuvre joyeuse et colorée. L’exposition est à découvrir jusqu’au 29 mars 2020.

Adresse : Hastings Contempory, Rock-a-Nore Road, Hastings Old Town. www.hastingscontemporary.org

Hastings - En haut de la colline, le funiculaire et les ruines du château.

En haut de la colline, le funiculaire et les ruines du château.

Le rendez-vous de la Creative Coast, Waterfront

Pour la Creative Coast, l’artiste grec, Andreas Angelidakis, 52 ans, présentera une de ses œuvres à Hastings : “Seawall”. Il exposera en collaboration avec The Hastings Contemporary. Angelidakis s’intéresse à la manière dont les gens réagissent aux structures. Il se penche sur le passage du temps et s’efforce de comprendre comment nous en sommes arrivés là. À Hastings, du 23 mai au 8 novembre 2020.

A deux pas du musée, le visiteur peut acheter du poisson frais…

A deux pas du musée, le visiteur peut acheter du poisson frais…

Vous en profitez pour…

Découvrir

La ville, presque d’un autre siècle, a conservé un beau patrimoine. Elle existe depuis le VIIIe siècle. On peut se balader sur Georges Street, une rue piétonne très vivante avec de vieilles façades et de jolies boutiques. Découvrir Priory Meadow, le centre commercial couvert qui compte une soixantaine de boutiques. Original, vous aimerez prendre les funiculaires les plus abruptes d’Angleterre, en plein cœur de ville. Le premier permet d’atteindre le sommet d’une colline, le second monte vers les ruines du château d’Hasting (construit en 1070). À chaque fois la vie sur la ville et la côte y est superbe.

La gastronomie, à l’occasion du Hastings Seafood and Wine Festival, organisé chaque année en septembre. On y déguste fruits de mer et vins, au cœur du quartier historique des Net Huts. Cette année ce week-end gourmand est prévu du 19 au 20 septembre.

Hasting est une ville étonnante, à découvrir, entre tradition et modernité.

Hasting est une ville étonnante, à découvrir, entre tradition et modernité.

Hastings - La ville a conservé les “Net Huts” des pêcheurs.

La ville a conservé les “Net Huts” des pêcheurs.

Faire du vélo sur la côte

Un circuit réservé aux vélos longe la côte. Au départ du Hasting Contemporary, il vous emmène à Towner Gallery, en passant par le Pavillon De la Warr. La vue sur la mer est imprenable. De nombreuses boutiques vous permettent de louer un vélo dont Bell’s, dans la vieille ville. L’équipe est passionnée par le design, l’ingénierie et… le cyclisme. Pour eux, le vélo est à la fois une œuvre d’art et un moyen de transport. Vélos de Bell : 4 rue George, Hasting. https://bellsbicycles.co.uk/

Déjeuner

La visite du musée peut se terminer par le déjeuner dans son Gallery Café. Un lieu agréable pour discuter des œuvres que l’on vient de voir, avec vue sur la mer. On peut bruncher pour 8,25 £, choisir un sandwich frites salade pour 6,50 à 8,50 £. Ou un plat du jour entre 8 et 11 £. C’est assez copieux et excellent.

Hastings - Du poisson, du vin et des frites

Nos étapes de la Creative Coast

Déjà paru sur Dynamic-Seniors :

Carte du KENT

Voyage artistique dans le sud de l’Angleterre pour la “Creative Coast”. https://dynamic-seniors.eu/creative-coast-voyage-sud-angleterre/

Folkestone, la belle histoire artistique de la Creative Coast : https://dynamic-seniors.eu/folkestone-histoire-artistique-creative-coast/

À paraître :

Nous poursuivons notre découverte de l’England’s Creative Coast et des villes qui vont l’accueillir. À paraître bientôt.

4 : Bexhill-on-Sea, le Pavillon De la Warr
5 : Eastbourne, l’art, la nature et l’histoire
6 : Brighton, so crasy !
7 : La vie de château à Arundel

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/estremadure-balade-au-pays-des-conquistadors/

Les commentaires ne sont pas disponibles!