Allez marcher sur la lune et rapportez quelques souvenirs…

A la une, Expositions

Allez marcher sur la lune et rapportez quelques souvenirs…

1354

Dans les Galeries Nationales du Grand Palais, se tient jusqu’au 22 juillet une exposition, aussi insolite que magnifique « La lune, du voyage réel aux voyages imaginaires ». L’occasion de célébrer  les 50 ans des premiers pas de l’Homme sur cet astre.

La lune est le rêve du soleil – (Paul Klee)

Une trace de pas sur la Lune

Une trace de pas sur la Lune

Cette expo propose un voyage sur la Lune à travers ses dimensions réelles et imaginaires. Chacune de ses étapes nous fait voyager dans le temps depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Une promenade onirique, bercée de halos, de lumière imprécise, de reflets argentés. Un itinéraire ponctué d’oeuvres essentiellement produites en Europe, et d’instruments scientifiques témoignant de la recherche des connaissances sur l’astre. Des oeuvres d’art et des objets qui ont incarné les innombrables visions et sentiments que la lune a inspirés. Observable par chacun à l’oeil nu, discrète et omniprésente à la fois, la Lune nous interroge depuis toujours. Les avancées de la connaissance accomplies depuis le XVIIe siècle ont permis aux hommes de l’observer et la conquérir. Pourtant, cela ne semble pas avoir changé fondamentalement nos rapports avec elle. L’astre conserve son aura, son pouvoir de fascination. Il continue de nous interroger sur nous-mêmes, à la façon d’un miroir.

Une trace de pas sur la Lune

Les enfants s’émerveillent

La lune : Rêve et fascination

« La lune, du voyage réel aux voyages imaginaires »

« La lune, du voyage réel aux voyages imaginaires »

Lieu de tous les possibles, de toutes les rêveries : la Lune appartient véritablement à tout le monde. Elle ne se laisse enfermer dans aucun discours. Tantôt caressante, tantôt inquiétante, elle nous envoûte, comme elle a émerveillé Chagall, Man Ray, Dali, Miró, Rodin, Vallotton, Morellet, Arp …

Pour prolonger cette aventure lunaire, direction « la Boutique » du musée. De nombreux livres bien sûr, des mugs, de la papeterie, des sacs, de superbes assiettes et la découverte des oeuvres de deux artistes : Constance Guisset et Valentine Herrenschmidt.

Constance Guisset : ses broches et la lampe Apollo

Broches de Constance Guisset

Broches de Constance Guisset

En plâtre et métal, éclairée de leds, Apollo est une lampe céleste dont la poésie lie savoir-faire et technique. Derrière cette atmosphère intrigante, se cachent des années de réflexion et de prototypage. Apollo est née de nombreuses recherches d’effets de matière, de texture et de mise en lumière de son relief.

En applique ou en lampe à poser, cette lampe crée un univers particulier, telle une roche lunaire ou une autogenèse de concrétions souterraines.

Les broches Solar sont disponibles en deux tailles et quatre finitions : doré, argenté mat, argenté brillant, or rose. Géométrique et cinétique, chaque broche déploie ses rayons avec délicatesse. Très légère, Solar s’attache à l’aide d’un aimant, sans abimer les vêtements. ( Petit modèle 28€, grand modèle 38€)

Les mots sculptés de Valentine Herrenschmidt 

Valentine Herrenschmidt( à gauche et Constance Guisset à droite

Valentine Herrenschmidt( à gauche et Constance Guisset à droite suivi des mots sculptés de Valentine Herrenschmid

Réalisée à la main dans son atelier, chaque sculpture est signée par Valentine Herrenschmidt, numérotée, et délivrée avec un certificat d’authenticité. Mots sculptés en pochette : 20.90€ l’un.

A noter : réalisé en exclusivité pour cette exposition, un moulage de Diane chasseresse, à la chevelure ornée d’une lune. Enfin, la Réunion des musées nationaux – Grand Palais rend hommage à Cécile Reims. Son talent de graveur s’est aussi bien exprimé à travers ses propres créations qu’à travers l’interprétation d’artistes anciens et contemporains.   

Une trace de pas sur la Lune

Affiche de l’exposition « La lune, du voyage réel aux voyages imaginaires »

www.boutiquesdemusees.fr

www.grandpalais.fr/ 

Copyright : Frédérique Lebel – Constance Guisset (veste bleue avec la broche).

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/tromelin-esclaves-oublies-compagnie-des-indes/

Les commentaires ne sont pas disponibles!